Mode et politique : quand le luxe s’engage avec le G7 pour un Fashion Pact

Publié le 27 août 2019 par Elisabeth Clauss
Mode et politique : quand le luxe s’engage avec le G7 pour un Fashion Pact Défilé Chanel FW18-19

A l'issue du dernier G7 qui s'est tenu fin août à Biarritz, 32 entreprises liées à la mode et au luxe ont ratifié le Fashion Pact, s'engageant à agir envers le milieu, la biodiversité et la protection des océans.

Le Fashion Pact a été présenté lors du G7 à Biarritz ce week-end. On sait que l'industrie du textile est le deuxième pollueur au monde, mais depuis quelques années, de multiples initiatives tentent de juguler l'impact du secteur sur l'environnement.

A la veille du sommet des Chefs d'Etat, une trentaine de Maisons ont été conviées à l'Elysée, pour présenter leur engagement au Président Emmanuel Macron, au Ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire, à la Ministre du Travail Muriel Pénicaud, et à la Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire Brune Poirson.

En avril 2019, Emmanuel Macron avait confié à François-Henri Pinault, PDG de Kering, la mission de mobiliser les acteurs de la mode et du textile autour d’objectifs concrets pour maîtriser et amoindrir leur empreinte écologique.

Une première dans l'histoire du textile

Plus qu'une déclaration d'intentions, c'est une coalition, puisque la plupart des grandes entreprises du luxe ont déjà conçu des chartes internes. Cette fois, ces leaders de la mode, du sport (souvent montré du doigt), et du lifestyle, fournisseurs et distributeurs, se rassemblent en revendiquant des objectifs communs.

Parmi eux, Adidas, Burberry, Ermenegildo Zegna, le Groupe Fung (actionnaire de Delvaux), les Galeries Lafayette, Giorgio Armani, H&M, Hermès, Inditex (Zara, entre autres), Karl Lagerfeld, Kering, La Redoute, Moncler, Nike, Prada, Puma, Ralph Lauren, Salvatore Ferragamo, Selfridges, Stella McCartney et Chanel.

La video mode du jour :
HALLOWEEN 5 COCKTAILS TERRIFIANTS À DÉGUSTER SANS TREMBLER

Chez Chanel, on accélère déjà les investissements éco-responsables

La Maison a depuis longtemps fixé ses propres objectifs de transition en profondeur, et annoncera bientôt ses engagements concrets.

Des études démontrent que si 10% d'une communauté modifie un comportement, cela devient une tendance, et la majorité finit par adopter ce comportement. Progressivement, l'industrie de la mode pourrait bien réussir sa conversion, vers un mo(n)de meilleur.

LIRE AUSSI:

Edito: la vengeance de l'extravagance

Slow fashion: 25 pièces durables et ultra mode à s’offrir pendant les soldes