Est-ce que Youtube peut faire la différence en matière d’écologie ?

Publié le 9 mai 2019 par Marie Guérin
Est-ce que Youtube peut faire la différence en matière d’écologie ?

Félicien Bogaerts a 22 ans et déjà un sacré parcours professionnel. On le connaît pour son émission culturelle « Plan Cult » sur La Trois, mais également pour son engagement écologique. S’il fait partie des initiateurs de la marche pour le climat, c’est aussi sur le plan médiatique qu’il fait résonner ses convictions grâce à deux chaînes Youtube au succès grandissant : le JTerre et le Biais Vert.

Youtube à la sauce verte

Le Jterre est un talk-show avec un invité qui répond à une thématique. Le ton est cool et décontracté, mais les sujets sont sérieux. Avec une marraine de renom comme Elise Lucet, autant dire que cette émission a déjà acquis tous ses galons de crédibilité. Le Biais Vert mélange les genres, à la fois informatif, journalistique, pasticheur, c’est un cocktail idéal pour s’adresser à un public jeune à la recherche d’infos sans demi-mots.

« C’est un média indépendant, diffusé sur Facebook, Youtube et Imago. On réalise des vidéos originales sur les grands thèmes liés à l’écologie : la viande, les abeilles, la gestion des déchets. Ce sont des vidéos intemporelles avec une mise en scène et de l’humour (Homer Simpson devient vegan !). On fait aussi des vidéos coup de gueule, politiques et engagées et, ponctuellement, on a nos vidéos « happening » pour pousser les gens à se mobiliser comme « J’peux pas j’ai climat » qui a réuni des personnalités belges. On est un noyau de trois personnes : Elias, Ilyas et moi, mes colocs, mes amis. Il n’y a pas beaucoup de Youtubeurs en Belgique qui parlent au jeune public de ce sujet : on donne des éléments d’informations à ceux qui se soulèvent », explique Félicien.

L'accès à l'information pour éveiller sa conscience écologique

Il a grandi à Bousval, à la campagne, dans un cadre naturel. C’est en s’intéressant au vivant qu’il a développé sa conscience écologique. « Maintenant qu’on a accès à toute cette information, je ne vois pas comment on peut encore se mettre la tête sous la couette. On accepte encore de se faire bombarder de pubs qui nous vendent un modèle très sale. Il y a un paradoxe avec l’obsession de la propreté et le fait qu’on n’ait jamais autant produit de déchets. Ce système ne nous promet pas un avenir radieux. On peut parler sereinement d’anticapitalisme, en espérant renverser le paradigme afin que l’argent ne soit pas le but à atteindre, que réussir ne signifie pas faire de l’argent, mais créer du sens. Il faut arrêter de se leurrer, l’idée de produire ne profite ni aux humains ni à la préservation de la Terre. Le capitalisme est un système culturel, il faut être capable d’accepter qu’on en est des produits. »

Qu’est-ce qu’on peut faire pour déconstruire ce système ? « Accepter cette réalité-là : s’informer, ne pas écouter le ronron des médias traditionnels. Passer à l’action : moi, je crée du contenu et contribue à cette grande mobilisation populaire. Essayer de refaire de la démocratie dans la démocratie : s’engager dans la politique avec une vraie ambition. Si dans les milieux citoyens, les milieux politiques ou les milieux plus radicaux d’action directe tout le monde se met d’accord, on peut travailler. Il faut changer en profondeur la structure politique belge qui nous empêche d’aller vite. » Mais le changement s’inscrit aussi dans le quotidien. « Je suis devenu végétarien. Vegan, je n’y arrive pas, ils sont très courageux. Je n’achète plus de vêtements neufs. C’est ma copine Gwenn, qui s’est lancée dans le vintage, qui m’habille. À Bruxelles, j’utilise le vélo et les transports en commun. C’est pour moi la moindre des politesses. »

Les chaînes Youtube à suivre sur l'écologie:

Mr Mondialisation

Le crédo de la chaîne Mr Mondialisation ? "Comprendre le monde, c'est le changer". La chaîne cumule plus d'1,6 millions de vues, preuve du succès de son ton qui décode les enjeux sociétaux avec brio.

La Relève et la Peste

Projet plus modeste, la Relève et la Peste est une maison d'édition et un média à la portée "humaniste, écologiste et surtout antiraciste" qui publie divers essais et revues qui abordent différentes thématiques liées à la démocratie, l'éveil des consciences, la citoyenneté. Dans sa version, média, il y a pour l'instant peu de vidéos, mais très réussies parce qu'elles traitent des sujets de fond.

Professeur Feuillage

"On pense que l'humour est une arme de sensibilisation massive, alors on vous parle d'écologie le poing levé et un doigt dans le cul !" La description de la chaîne du Professeur Feuillage laisse peu de place à l'ambiguïté: en utilisant tous les codes de Youtube (proximité, humour, fiction et graphisme décalé), les thèmes écologiques sont abordés en toute décomplexion.

Partager C’est Sympa,

Chaque semaine, Partager c'est Sympa diffuse une vidéo qui éveille les consciences sur le changement climatique avec un ton ultra pédago et très ludique. L'idée c'est de donner des pistes concrètes pour agir, réfléchir et se remettre en question.

En Vert et Contre Tout

Petite chaîne sans prétention, En Vert Et Contre Tout,  a fait de la prévention son cheval de bataille, c'est sympa et bien fait.

Le Jterre et le Biais Vert

On vous en parle plus haut !