Des espaces de coworking à l’équilibre scandinave

Publié le 14 mai 2019 par Cellule commerciale
Des espaces de coworking à l’équilibre scandinave

L’envie d’entreprendre est devenue une évidence pour un beau nombre de travailleurs. Celle d’upgrader son environnement professionnel et de ne pas bosser dans son coin à la maison aussi. C’est pourquoi des espaces de coworking se créent, comme The Library. Un espace d’un genre unique, à Bruxelles.

C’est en 2013, quand la tendance du coworking était encore quelque peu confidentielle en Belgique, qu’Anne-Sofie Rehfeld - une entrepreneuse Danoise - développa ce concept dans des lieux inédits et somptueux au cœur de notre capitale. Niché dans trois maisons de maître à la déco soignée, raffinée, The Library offre un service complet et sur-mesure (wifi, imprimante, commodités, cuisine, réception avec journaux…) aux indépendants et associations.

Un havre de paix scandinave

The Library ne se contente pas de mettre des espaces dédiés au travail à la disposition des membres de sa communauté qu’elle désire chouchouter. Ils peuvent également jouir de jardins, d’espaces de repos ou de réunions, de salles de bain, de spas, de lieux d’accueil pour leurs événements, de cours de yoga et même de Krav Maga. Le tout dans une atmosphère luxueuse faite d’œuvres d’art, de matières et couleurs naturelles, d’éléments de design aux formes douces posés sur des tapis moelleux et des parquets en bois blond. Autant de repères visuels qui permettront de plonger dans une sérénité aux limites du « hygge », cet art de vivre danois proche du cocooning, histoire de rendre le temps passé au bureau aussi agréable que possible pour les entrepreneurs et leurs clients.

Un réseau diversifié

Peut-on en déduire que le coworking « is the new openspace » ? Si l’on en croit les chiffres, le concept de The Library ne cesse de faire de nouveaux adeptes bruxellois dont les profils sont aussi riches et variés que la déco. Pour la somme de 245€ (pour un mi-temps à Ixelles, par exemple), on peut donc y travailler aux côtés de designers, d’architectes, d’avocats, de lobbyistes, de chasseurs de têtes, de photographes, ou encore d’auteurs. De quoi encourager la création de ponts entre les professions afin de faire émerger les concepts les plus aboutis. De se tisser un vaste réseau de connaissances tout en partageant les espaces communs et les activités proposées. Bref : en créant une réelle communauté.

Cet article a été écrit en collaboration avec The Library.
www.thelibrarygroup.be