10 expressions sexuelles que vous ne connaissez pas (encore)

Mis à jour le 17 avril 2019 par Marie Guérin
10 expressions sexuelles que vous ne connaissez pas (encore)

Akiosexualité, freckling, peegasm, twitter bang... que signifient ces mots qui définissent les contours de la sexualité d'aujourd'hui ? Ne cherchez pas plus loin, c'est ici (et nul par ailleurs) que l'on vous met au parfum.

Mots-valises, argot américain, anglicismes, le dictionnaire urbain foisonne d'expressions qui qualifient au mieux les différentes pratiques sexuelles. Et pour ne pas se sentir à la masse devant une série made in US ou une conversation de millennials, voici un petit glossaire du sexe indispensable en société... mais plutôt fin de soirée !

Akiosexualité

L'akiosexualité définit l'attirance que l'on a pour une personne uniquement lorsqu'elle n'est pas intéressée. "Oh c'est l'histoire de mon adolescence" dirions-nous, à la différence qu'à la seconde même où l'individu se montre sensible à nos attentes, le charme n'opère plus ! Un grand classique du "je t'aime moi non plus" qui peut, ceci dit, occasionner beaucoup de frustrations.

Anal twitch

À l'origine ce terme désigne un spasme involontaire des muscles de l'anus, par extension, c'est devenu une expression qui qualifie une personne "tellement ennuyeuse et désagréable" qu'elle ne peut être associée qu'à l'anal twitch. Ce n'est pas une expression sexuelle en soi, mais la référence est tellement connotée qu'elle était digne de figurer dans ce glossaire un peu impertinent.

Bing dating

On connaît le le bing watching qui consiste à enchaîner les séries sans interruption, et bien voici sa version sexuelle (ou amoureuse diront les romantiques), le bing dating qui désigne le fait de multiplier les plans d'un soir (ou les relations amoureuses, insisteront les romantiques).

Edging

Le edging consiste à maîtriser ses orgasmes. Concrètement, quand on sent qu'on atteint le paroxysme du plaisir, on stoppe radicalement toute stimulation. Il faut une sacrée discipline pour jouer avec la frontière du désir et pour que, finalement, quand on décide de jouir, l'orgasme soit plus intense.

La video lifestyle du jour :
10 SPORTS QUI FONT UN CORPS DE BOMBE

Freckling

Les "freckles" ce sont les taches de rousseur. Elles ont la particularité de se manifester en été... comme un amour de vacances. Le freckling, c'est un amour de vacances répétitif, heureux d'être à notre disposition uniquement lors des beaux jours. Disons-le, un plan cul saisonnier.

pinocchio ou pornocchio

Polyfake

On connaît toutes un mec qui se la joue hyper ouvert dans le genre "oh moi ça ne me dérangerait pas que ma nana se tape quelqu'un d'autre" et qui joue les hérauts de l'amour libre alors qu'en vrai, il n'en est rien. Ce gars est un polyfake, un frimeur du polyamour.

Peegasm

Le peegasm est une pratique sexuelle un peu étrange et franchement pas recommandable qui consiste à se retenir d'uriner afin de rendre la miction beaucoup plus intense, voire orgasmique, quand on se laisse finalement aller. Qui franchement a envie de s'infliger ça ?

Pornocchio

Après le frimeur du polyamour, voici le pornocchio, l'individu qui exagère ses prouesses sexuelles ! En vrai, ce qu'il raconte, c'est beaucoup moins fun.

Sexiler

Il s'agit de bannir de la maison une personne encombrante, le temps de s'envoyer en l'air. Un colocataire, un enfant, peut sexiler le temps d'une après-midi torride avec son chéri.

Twitter bang

On parle de Twitter bang lorsque deux personnes ont une relation sexuelle avant d'avoir échangé 140 caractères. Plus rapide que l'éclair... ou l'oiseau bleu de Twitter.