Pourquoi devez-vous absolument sortir de chez vous cet hiver ?

Mis à jour le 16 janvier 2019 par Malvine Sevrin
Pourquoi devez-vous absolument sortir de chez vous cet hiver ?Shutterstock

C'est prouvé: en hiver, les journées de plus en plus courtes et le manque de luminosité affectent notre moral, mais aussi notre santé. Comment faire pour emmagasiner un maximum de lumière ? Quel rôle joue la lumière du jour sur notre bien-être ? Une experte répond à nos questions.

Alors que 45% des Belges pensent que la lumière du jour a peu ou pas d’effet sur le sommeil, une étude initiée par le Groupe Velux, en collaboration avec YouGov, démontre l'importance de l'exposition à la lumière du jour sur la santé mentale et physique. Jade Deltour, experte au Centre scientifique et technique de la construction (CSTC) nous explique tout sur ce phénomène.

  • Quelles sont les conséquences directes du manque de lumière sur notre santé ?

Il y a des effets assez directs comme le manque de vitamine D, le dérèglement hormonal (cycle du sommeil) ou encore le développement de la myopie (particulièrement chez les jeunes).

Une autre conséquence importante est l’impact de la lumière sur notre bien-être et notre productivitéCet aspect plus qualitatif s’est vérifié au travers de différents indicateurs dans plusieurs études. Par exemple, une étude a montré que les patients hospitalisés dans un lit proche d’une fenêtre se rétablissent plus vite que ceux qui ont des lits plus éloignés de la fenêtre. Une autre étude a montré que les résultats scolaires d’un établissement avaient augmenté suite à la rénovation des classes favorisant l’apport d’éclairage naturel. Parallèlement, des études montrent, pour des bureaux bien éclairés naturellement, moins d’absentéisme et une augmentation de la productivité.

  • Combien de temps faut-il passer dehors quotidiennement pour avoir son "quota de lumière" ?

Il est recommandé d’avoir une exposition régulière au soleil (sans forcément bronzer) de 10 à 15 minutes par jour pour garantir une bonne réserve en vitamine D. Cependant, dans nos climats, cette exposition au soleil n’est pas toujours possible en été et est réellement limitée en hiver. C’est pourquoi il est souvent recommandé de prendre de la vitamine D sous forme de compléments alimentaires. Il est par contre fortement déconseillé de recourir à des séances d’ultraviolet artificiel pour combler ce manque.

lumière du jour
Shutterstock
  • Comment les personnes qui travaillent toute la journée dans un bureau peuvent-elles faire pour absorber un maximum de lumière ?

Quand on pense à l’impact de la lumière naturelle, on pense souvent à la « vitamine D ». L’absorption de la vitamine D se fait grâce à l'action des rayonnements UVB du soleil. Cependant l’essentiel du rayonnement UVB est filtré par le verre. Ce qui a pour impact que si nous restons toute la journée en bureau, nous ne synthétisons pas assez de Vitamine DCependant, un autre impact moins connu de la lumière naturelle sur notre quotidien est la régulation du cycle du sommeil, plus connu sous le nom « le cycle circadien ». En effet, la sécrétion de la mélatonine, hormone du soleil, diminue à l’aube et se réactive au coucher du soleil. Il est donc préférable de rester connecté avec le rythme naturel de la lumière. Cette connexion est possible si nous travaillons de jour dans des espaces suffisamment éclairés naturellement.

  • Est-ce qu'être placé à côté d'une fenêtre au travail suffit à emmagasiner assez de lumière ?

Cela peut certainement y contribuer car il est important d’être connecté avec le rythme de la lumière naturelle. C’est sa variabilité, son intensité et ses gammes de couleurs qui ont des effets bénéfiques sur la santé. Ces caractéristiques sont propres à l’éclairage naturel et peuvent difficilement être atteintes avec de l’éclairage artificiel. De plus, d’autres études montrent qu’une vue directe vers l’extérieur apporte aussi une forme de bien-être.

  • Existe-t-il d'autres alternatives à la lumière naturelle ? Sont-elles efficaces ?

La lumière bleue, de type bleu-turquoise, est la partie du spectre de lumière naturelle qui est bénéfique pour la santé (responsable de la régulation de notre cycle du sommeil, notre sensation de bien-être, etc.) Cependant, la lumière bleue artificielle, souvent de type bleu-violet, n’est pas bonne pour la santé, car elle peut provoquer une dégradation de la rétine, des maux de tête, des changements d’humeur… La luminothérapie peut être efficace à condition que la lumière artificielle émise par l’appareil soit de la lumière artificielle de type bleu-turquoise.

  • Quels sont vos conseils pour passer l'hiver en bonne santé ?

Profiter un maximum des espaces intérieurs et extérieurs éclairés naturellement.

Éviter les écrans tard le soir (ordinateur, tablette, smartphone) à cause de la lumière bleue (type bleu-violet) qu’ils émettent. Certains appareils offrent la possibilité de changer automatiquement le type d’éclairage des écrans le soir afin d’éviter d’émettre de la lumière bleue.

Prendre régulièrement l’air pour emmagasiner naturellement un maximum de vitamine D ou prendre des compléments alimentaires.

Pour plus d'informations par rapport à l'étude, rendez-vous sur velux.be/indoorgeneration

D'AUTRES ARTICLES

On a testé: les lunettes PSIO pour lutter contre les troubles du sommeil

Comment bien dormir en hiver ?

10 superfoods à avoir dans vos placards