On a testé : le mascara Chanel avec une brosse imprimée en 3D

Publié le 24 août 2018 par Laure Vandendaele et Virginie Dupont
On a testé : le mascara Chanel avec une brosse imprimée en 3D

Chanel joue la carte high-tech et lance le tout premier mascara Chanel doté d’une brosse imprimée en 3D.

Votre mascara a une durée de vie de six mois maximum. Il sera donc bientôt temps de le remplacer. Le Volume Révolution de Chanel promet un volume extrême immédiat sans surplus et possède une brosse unique dans le monde de la beauté.

Cette brosse ne sort pas tout droit d’une usine, mais bien d'une imprimante 3 D au sein de la start-up française Erpro 3D Factory qui fabrique 50.000 brosses en 24 heures - soit un million par mois - à grand renfort de six machines. Grâce à sa structure alvéolée, la brosse se charge de la juste dose de matière qu’elle libère avec précision sur les cils. Vous pouvez appliquer plusieurs couches successivement sans devoir replonger la brosse dans le tube. (Les va-et-vient incessants sont déconseillés car ils assèchent le produit.) Chanel devient ainsi le tout premier géant du make-up à commercialiser à grande échelle la technique de l’impression en 3 D.

On a testé : le mascara Chanel avec une brosse imprimée en 3D - 1

TESTÉ

Alors mythe ou réalité ? Avons-nous réellement besoin d’une brosse de mascara imprimée en 3 D pour obtenir une frange de cils XXL ? La réponse est oui ! Le Volume Révolution sépare les cils et tient ses promesses en termes de volume, tout en évitant la formation de paquets. Last but not least : le mascara se présente dans un tube élégant.

D'AUTRES ARTICLES

Quels mascaras waterproof résistent à une pool party ?

Comment prolonger la vie de votre mascara ?