Un grand Couleur Café pour moi s’il vous plaît

Publié le 27 juin 2018 par Grégory Escouflaire

Couleur Café, c'est une ambiance caliente qu'on adore, une prog' affriolante qui mixe toutes les musiques du monde, de l'Afrique à l'Occident, du dub à l'électro, du hip hop à la soul. Bref on va bien danser. Et manger. Et bronzer.

Le festival a bien évolué depuis ses débuts aux Halles de Schaerbeek en 1990. Moins "world" et "alter" qu'il y a 15 ans mais toujours "green" et ouvert sur le monde, Couleur Café a bien négocié le tournant "urban" de ces dernières années. Seul véritable festival de l'été bruxellois (le BSF, c'est encore autre chose), Couleur Café c'est une quarantaine de concerts répartis sur trois scènes, dans un cadre qui sent bon les vacances. Oui, fini Tour & Taxis et ses pavés sans horizon : place au parc d'Osseghem, écrin de verdure à deux pas de l'Atomium. Une sacrée bouffée d'air, c'est clair, voire un retour aux sources.

Un grand Couleur Café pour moi s'il vous plaît - 1

Et Couleur Café, ce n'est pas que de la musique... Les habitués vous le diront : qui ne s'est jamais baladé devant les étals appétissants de la Rue du Bien Manger n'a pas goûté à la vraie vie. Et l'on ne vous parle même pas des mythiques cocktails du Bar Mamafoufou. Et des souks où trouver la perle rare. Et du Namaste Temple, qui cette année devient carrément un village (dédié entre autres aux médecines douces, au yoga et à la méditation). Et de "La Plus Grande Kermesse Du Monde" (pour vos enfants). Et des brass bands qui déambulent. Franchement, concerts ou pas, y a moyen de passer du bon temps. Et le temps sera au soleil, foi d'IRM !

Nos coups de coeur

Le vendredi, outre les incontournables Angèle et Damso qui devraient en toute logique ramener pas mal de peuple, n'oubliez pas d'aller checker les soeurs jumelles d'Ibeyi, dont la soul downtempo sans frontières fait vraiment des merveilles. Et Melanie De Biasio, qui ose le jazz vocal bien posey à l'heure où tout va tellement vite. Au rayon découvertes : Makala, Di-Meh & Slimka, trois rappeurs suisses qui comptent bien prouver à notre clique bruxelloise que "Genève arrive", et la jeune Mahalia, qui à l'instar de Jorja Smith remet le R'N'B sur la carte UK.

Un grand Couleur Café pour moi s'il vous plaît - 3

Samedi ce bon vieux George Clinton devrait tricoter du P-Funk comme en septante, et Leon Bridges se la jouer Sam Cooke... Sans oublier nos petits favoris du sérail : Juicy, blackwave., Témé Tan et le show "Niveau 4", soit une "sélection des meilleurs représentants du hip hop de Bruxelles, de Flandre et de Wallonie" (dont Blu Samu, Jay MNG ou encore Moka Boka)... Y a qu'à faire son marché !

Un grand Couleur Café pour moi s'il vous plaît - 5

Enfin le dimanche, le très "fluid gender" Young Thug devrait balancer quelques bangers comme seuls les rappeurs d'Atlanta savent le faire, avant que L'Or Du Commun ne foute une dernière fois le brun. En journée on oublie pas la grande Calypso Rose (77 ans et toujours la gnaque) et Fatoumata Diawara, révélée par -M- sur son projet "Lamomali". Ah oui, et sinon y a aussi 33 DJ's, MC's et collectifs qui vous feront danser durant tout le festival à la Red Bull Elecktropedia Black Stage, au Mamafoufou, dans la Dub Forest et au Secret Bar. Ça va être chaud tout ça.

Où ? Parc d'Osseghem (derrière l'Atomium Square) 1020 Bruxelles

Quand ? Du vendredi 29 juin au dimanche 1er juillet

Plus d'infos ? Couleur Café