Supermom Antwerp, la bijouterie fun et raffinée pour les mères

Publié le 9 mai 2018 par ELLE Belgique
Supermom Antwerp, la bijouterie fun et raffinée pour les mères

La bijouterie Supermom Antwerp ouvre bientôt ses portes à Anvers pour remercier les mamans et ce, tous les jours de l'année.

À l'approche de la fête des mères, on s'active afin de trouver LE cadeau idéal pour celle qui nous donne tant d'amour, mais on le sait, il n'y a pas de jour pour les remercier de tout ce qu'elles font pour nous. Michele Mignolet l'a bien compris, c'est pourquoi elle a crée Supermom Antwerp, une bijouterie, mais abordable afin de satisfaire les mères, qui ont ce job à plein temps. Pas d'occasion spéciale donc pour acheter des bijoux, cela doit venir du coeur.

Le pop-up store ouvrira fin mai 2018 avec la possibilité de faire des gravures afin de personnaliser les bijoux. L’adresse : Kloosterstraat 24, 2000 Antwerpen.

Rencontre avec Michèle Mignolet, créatrice de Supermom Antwerp.

  • Pour qui est Supermom ? Pourquoi avoir choisi le nom de Supermom Antwerp?

"Supermom antwerp c’est des bijoux dédiés aux mères de 30-40 ans avec des enfants plutôt jeunes. Être maman c’est un métier à plein temps, il n’y a pas de pause. Cependant nous avons également des bijoux pour diverses occasions telles que les mariages, enterrements ou naissances.

Concernant le nom, c’est mon amie – Julie (également associée, ndlr) – qui a eu l’idée et il n’y a pas d’explication précise à donner, on comprend directement, car le mot signifie tout. Lorsqu’on parle de Supermom, on doit toujours l’associer avec « Antwerp », car Anvers est très réputé pour les bijoux, les diamants, mais aussi l’or. De cette manière, les personnes qui se situent en Asie ou aux USA pourront savoir d’où ça vient, c’est la raison pour laquelle il est important de citer la ville."

La video mode du jour :
TOP 5 DES APPLICATIONS POUR REVENDRE SES VÊTEMENTS
  • Comment définiriez-vous le style de la bijouterie ?

"Avec Supermom Antwerp le style est plutôt fun. On recherche également quelque chose qui se porte toute une vie. Ce n’est pas un style traditionnel. Par exemple, en général, l’or est toujours présenté de manière classique, mais mon but est de casser les codes, d’offrir des chaînes différentes, des tailles de médaillons différentes, et de pouvoir mélanger toute la collection. C’est vraiment le but. On a des médaillons de plusieurs sortes: ovales, ronds, rectangulaires, et mixer le tout peut vraiment donner un chouette style. Au niveau des bagues également, il y a du discret, mais aussi du plus voyant, avec plus de caractère."

  • Comment vous est venue l’idée de créer Supermom Antwerp ?

"Je travaillais depuis plusieurs années dans les horlogeries donc dans le secteur des bijoux et lorsque j’ai accouché de mon dernier enfant, la marraine de mon fils, Julie, m’a offert un bracelet en or et j’ai trouvé le geste très fort, avec une grande valeur émotionnelle pour moi. Dès lors, l’idée a germé, je pense. J’avais mes jobs en horlogerie, mais aussi en personnal shopper, donc je n’avais pas réellement le temps de commencer. Ensuite, on s’est dit c’est qu'il était temps de passer à autre chose. Du coup, on en est là."

Michèle Mignolet
Michèle Mignolet

... Et Michèle n'a peur de rien. Au contraire, lors du salon baby boom, les réactions étaient encourageantes. Elle explique qu'au niveau des préférences, cela varie d'une personne à l'autre. Cependant, les pierres de naissance, qui sont assez symboliques avec une touche élégante, ont connu beaucoup de succès. Toute la collection sera disponible en 14 carats ou en 18 carats. Le black label arrivera d'ailleurs pour l'automne 2018. C'est donc un petit spin-off de la grande collection en 110 pièces. Il y aura alors un bracelet à 18 carats en diamant. Michèle souligne: "C’est une autre gamme, donc le prix s’ajuste en fonction. En général, les prix des bijoux varient. Le moins cher est 100€, la plupart de la collection tourne autour des 200 et 600€. C’est un peu luxueux, mais pas trop. Cela doit être porté toute la vie, donc la pièce ne doit pas perdre de sa valeur et être de bonne qualité."

  • Quelles sont vos influences ?

"Supermom Antwerp c’est un concept, ce n’est pas seulement une chaîne et un médaillon. C’est donc à nous de créer des pièces tendance qui restent classes et cool sur un grand nombre d’années. Je cherche des tendances en Italie (Vicenza), pour pouvoir être à l'affût de tout ce qui va se porter. C’est à nous de donner la touche moderne et de relancer quelque chose. Il faut savoir donner une fashion touch sur un produit classique."

 

  • Comment être sûre que ça va plaire au public?

"Je connais le produit, la cible et le secteur donc je suis sûre que ça va marcher ! Ce n’est pas un domaine qui m’est inconnu. Nous avons fait un business plan avec plusieurs parties, donc le concept est prêt. Il existe une multitude de jolies marques, mais nous axons principalement sur l’intemporel et sur l’émotion, c’est une autre valeur."

  • Une exclu à nous partager ?

"Nous allons également ouvrir Superdad fin juin et Superkid, pour septembre/octobre. Cependant Supermom reste la maison mère et les autres seront plus petits. Pour commencer, ce sera dans le même magasin. Il y aura le bracelet pour la mère et la fille par exemple."

Lorena Ferro