Netflix & Chill: notre sélection de films à mater en avril

Mis à jour le 8 avril 2018 par Eloïse Pirard
Netflix & Chill: notre sélection de films à mater en avrilCrédit photo: Jakob Owens

En avril, on vous parle de société matriarcale, de machines à remontrer le temps, de gangsters aimables, de rythm’n’ blues et de légende du jazz sur Netflix.

Ce mois-ci, la plateforme de binge-watching a frappé fort, tellement fort qu'on est noyé dans la masse de nouveautés. Pour vous aider à choisir ce que vous materez ce soir pour accompagner vos pâtes bolo, la ELLE TEAM a sélectionné la crème de la crème parmi les dizaines de films fraîchement débarqués.  

1/

 Retour vers le futur 2

Suite prodigieuse des aventures de Marty McFly et de son acolyte aux neurones quelque peu grillés, le savant fou, Doc. Avec retour vers le futur 2, l’adolescent le plus cool des années 80 débarque dans un futur complètement dément. En 2015, l’intrépide teenager et sa girlfriend sont projetés dans un monde où les voitures volent, où les overboards ont remplacé les skates et où le tyrannique Biff règne en maître. Alors que ce deuxième opus avait déçu l’opinion publique et les critiques lors de sa sortie en salle, il est aujourd’hui devenu un film culte parmi la trilogie. Déjà disponible sur la plateforme.

Pourquoi on le regarde ? Parce ce qu’on s’amuse à comparer les projections du film à la réalité. Même si nos hoverboards et nos voitures ne volent toujours pas, on en est pas très loin. En revanche, on aurait préféré qu’un Biff aux cheveux jaune pisse ne devienne pas le leader de l’une des plus grandes puissances du monde.

2/

La video ELLE du jour :
VOICI COMMENT RÉAGIT VOTRE CORPS QUAND VOUS STOPPEZ L’ALCOOL

 Public enemies

1921. Le Krash boursier. L’une des plus grandes crises financières à laquelle ni le gouvernement ni la population n’étaient préparés. Résultat: des millions de personnes se retrouvèrent sans emploi du jour au lendemain. Les rêves d’avenir radieux s’écroulèrent comme les actions en bourse. Il ne faisait pas bon vivre dans l’american dream des années 30. Mais c’était sans compter sur John Dilliger (Johnny Depp), braqueur de banques et ennemi public numéro 1. Version bad boy, ce Robin des Bois des temps modernes fera frémir les richards.

Pourquoi on le regarde ? Plutôt deux fois qu’une pour Johnny Depp et Christian Bale. Mais aussi et surtout, car ce film de gangsters signé Michael Mann nous plonge dans un thriller nerveux à la plastique délicieuse.

3/

 The Immigrant

https://youtu.be/EnmmI1NH5pQ

Éblouissant  mélodrame mené par une Marion Cotillard à l’apothéose de sa performance. The Immigrant retrace l’histoire d’Ewa et de sa soeur malade Magda, tout droit sorties de leur campagne polonaise en vue d’un avenir meilleur dans un New York des années 20. Malheureusement, la belle colombe fraîchement séparée de sa frangine tombe sous la coupe de Bruno (Joaquin Phoenix), une crapule qui la mènera sur le trottoir de la prostitution. Heureusement, l’arrivée d’Orlando, son cousin illusionniste ramènera un peu d’espoir dans les yeux de la belle. Mais durera-t-il ?

Pourquoi on le regarde ? La force du film tient en la simplicité de son scénario et à la justesse de ce qu’il nous donne à voir : une Amérique de bas étage. Si vous avez zappé la case salles obscures, cette tragédie intimiste épaulée par des acteurs furieusement bons est à voir de toute urgence sur la plateforme de streaming.

4/

The Blues Brothers

Deux frères et génies de la musique rhythm’n’ blues n’ont que quelques jours pour trouver les cinq mille dollars nécessaires à la survie de l’orphelinat qui les a vu grandir, sans quoi ce dernière fermera définitivement ses portes. S’en suit donc un pèlerinage semé d’embûches et de rebondissements hilarants pour ces deux voyous qui ont la fureur d’y croire. The Blues Brothers est un film culte des années 80. Si ce long-métrage d’un genre unique est une réussite, c’est notamment grâce à sa bande-son légendaire, ses acteurs – Dan Ayroyd et John Belushi – charismatiques et son rythme frénétique. Un bijou !

Pourquoi on le regarde ? Pour le duo de tendres lascars, pour leur dégaine classieuse de gangsters et pour la musique évidemment.

5/

Ray

Tout le monde connaît Ray Charles, enfin le pense. Mais au-delà du mythe et des succès, qui se cachait derrière la légende ? Quel a été son chemin de vie ? Ce film nous entraîne dans la préquelle d’une célébrité annoncée. Sans compassion, on se retrouve face à un aveugle bourré de talent qui deviendra l’un des pionniers  de la soul.

Pourquoi on le regarde ? Parce que Ray retrace la carrière exceptionnelle d’un musicien magistral sans pour autant tomber dans l’hagiographie. Un sans faute émouvant sans être larmoyant.

6/

 6 balloons

6 balloons raconte l’histoire d’une soeur dévouée à la recherche d’un centre de désintoxication pour son frère héroïnomane tout en s’occupant de sa fille de deux ans. Un récit d’abnégation, d’amour et de sang froid.

Pourquoi on le regarde ? Est-ce vraiment la dernière fois ? C’est la question que l’on se pose tout au long de cette création originale signée Netflix.  Le film sera disponible le 6 avril.

7/

Amateur

Après avoir été recruté par une école préparatoire d’élite, un jeune prodige du basket est confronté à la corruption et à la cupidité qui règnent sur les sports amateurs.

Pourquoi on le regarde ? Parce qu’il retrace de manière assez réaliste le quotidien des jeunes sportifs promis à un avenir radieux. Plongée dans la vie des athlètes avant qu’ils ne touchent les sommets.  Dispo le 6 avril.

8/

Je ne suis pas un homme facile

Damien, serial lover et macho se réveille dans un Paris où les rôles se sont inversés et où le pouvoir est passé aux mains des femmes. Dans cette société matriarcale, les hommes sont tantôt des objets de désir, tantôt des pions que l’on s’amuse à manipuler. Alexandra, une dame aux épaules aussi larges que ses ambitions fait chavirer le coeur de notre quadra sexiste. Mais comment réussira-t-il à la séduire dans un monde où les codes sont aux antipodes de ce qu’il a toujours connu ?

Pourquoi on le regarde ? Pour la promesse d’une société où le sexe fort est féminin. Disponible le 13 avril sur la plateforme de binge-watching.

9/

 Kodachrome

Roadtrip attendrissant entre un célèbre photographe mourant et son fils jusqu’au dernier labo développant encore les pellicules qui ont révolutionné la couleur, les kodachromes. Vite, il ne reste que quelques jours avant que cette institution ne ferme définitivement ses portes.

Pourquoi on le regarde ? Au-delà du divertissement, ce film est un puissant récit paternel sur fond de macadam à travers le Kansas. Sur la plateforme dès le 20 avril.

 

A lire aussi: 

Netflix & Chill : notre sélection de séries à mater en avril  

Un compte Insta pour trouver les plus cool films à mater

Top 10 des séries feelgood qui nous donnent le smile