4 séries françaises qui nous ont rendus accros

Publié le 23 mars 2018 par Laurence Donis
4 séries françaises qui nous ont rendus accros

Qui a dit que les Frenchies étaient nuls en séries? On avoue, on pensait comme vous. Mais ça, c'était avant de découvrir ces quatre shows, et d'être accros. Moins connus, ils méritent pourtant vraiment qu'on s'y attarde...

1/

1. Guyane

4 séries françaises qui nous ont rendus accros - 1

Le pitch? «Vincent Ogier, vingt ans, étudiant parisien en géologie, débarque en Guyane pour y effectuer un stage dans une société d’exploitation aurifère: Cayenor. Un goût immodéré pour le danger et un culot à toute épreuve vont pousser le jeune ingénieur à s’associer avec le "parrain de l’or" Antoine Serra. Vincent croit avoir trouvé un filon mythique: une mine abandonnée depuis 120 ans, nommée "Sarah Bernhardt"...»

Pourquoi on l'aime? Parce qu'on était fan d'Indiana Jones plus jeune et qu'on est transporté par le côté aventurier. Ici, on est ultra dépaysé, on voyage au fin fond de la jungle guyanaise et on s'y croit. Le bonus: comme dans Game of Thrones, ce n'est pas parce qu'un personnage est important dans la série qu'il ne peut pas être tué. Et ça, ça rajoute un vrai suspens...

2/

2. Dix pour cent

4 séries françaises qui nous ont rendus accros - 3

Le pitch? «Quatre agents de stars, aux personnalités et vies personnelles compliquées, se battent au quotidien pour trouver les meilleurs rôles pour leurs clients prestigieux. Quand Camille, la fille illégitime de l'un d'eux, débarque à Paris pour chercher un boulot, elle est plongée dans le quotidien mouvementé de l'agence. Et elle nous fait découvrir à travers son regard naïf les dessous de la célébrité...»

Pourquoi on l'aime? Parce que c'est drôle et que c'est un monde qui fascine. La série est réalisée par Klapisch ('L'auberge espagnole') et ça, c'est un vrai plus. Chaque épisode se focalise sur une star différente, on a déjà pu voir jouer Cécile de France, Joey Starr, Julien Doré, Juliette Binoche, Nathalie Baye,... Pour la troisième saison en préparation, Jean Dujardin et Monica Bellucci ont déjà été confirmés! Si vous avez aimé Dix pour cent, on vous conseille Entourage, une version US encore plus jouissive.

3/

3. Le bureau des légendes

4 séries françaises qui nous ont rendus accros - 5

Le pitch? «Au sein de la DGSE (Direction Générale de la Sécurité Extérieure), un département appelé le Bureau des légendes pilote à distance les agents les plus importants des services de renseignements français: les clandestins. En immersion dans des pays hostiles, leur mission consiste à repérer les personnes susceptibles d'être recrutées comme source de renseignements. Opérant dans l'ombre "sous légende", c'est-à-dire sous une identité fabriquée de toutes pièces, ils vivent durant de longues années dans une duplicité permanente.»

Pourquoi on l'aime? Parce que le côté agent secret est super excitant et que c'est toujours super intéressant de découvrir le quotidien des personnes infiltrées. La DGSE, c'est un monde protégé et les auteurs de la série, qui ont réalisé un gros travail de documentation, nous permettent de nous immiscer dans l'univers des espions. Le petit plus? La série devient de mieux en mieux, la saison 3 est notre préférée.

4/

4. Kaboul Kitchen

4 séries françaises qui nous ont rendus accros - 7

Le pitch? «Après la fin de la guerre, Jacky pense business et ouvre le 'Kaboul Kitchen' en Afghanistan: un resto avec piscine où les filles se prélassent en bikini et où l'alcool coule à flots. Ici, tous les expats et membres des ONG basées à Kaboul viennent faire la fête. Ce qui ne plaît évidemment pas aux musulmans du pays. Un jour, la fille du patron, Sophie, débarque pour faire de l'humanitaire. Et Jacky se lie avec le colonel Amanullah, un ancien héros militaire (et narco-trafiquant soit dit en passant)...»

Pourquoi on l'aime? Parce que la série permet de voir Kaboul autrement et qu'on se marre vraiment. Les répliques du colonel, et d'un des serveurs du resto, Habib, sont devenues cultes! Ici, rien n'est tout noir ou tout blanc. Kaboul Kitchen nous plonge dans le monde des expats confrontés à la réalité du terrain et des ONG pas toujours bien intentionnées.