Je veux courir pour la bonne cause, je fais comment?

Publié le 12 février 2018 par Laurence Donis
Je veux courir pour la bonne cause, je fais comment?WAPA

Et si nos sessions de running permettaient aussi de soutenir la réinsertion des victimes de guerre? C'est l'idée de WAPA, une association belge qui lance aujourd'hui une nouvelle campagne...

Pourquoi aujourd'hui? Parce que le 12 février, c'est la Journée internationale des enfants soldats. Et WAPA (War-Affected People’s Association) continue son combat. Cette assoc' belge se bat depuis cinq ans pour la réinsertion des victimes de guerre. Comment? En finançant des programmes de soins de santé, de réinsertion socio-économique et d’éducation en Ouganda et au Sri Lanka. On dénombre environ 250000 enfants soldats à travers le monde mais ces deux pays sont particulièrement touchés à cause des guerres civiles.

Et pour continuer à faire bouger les choses, l'association lance #30FACESFORWAPA, une campagne pour mettre en lumière les Belges qui se démènent. Parmi eux, la journaliste et auteure Myriam Leroy ou la chanteuse Christa Jérôme par exemple. Chaque jour pendant un mois, un visage et un témoignage seront diffusés sur les réseaux sociaux, notamment sous forme de capsule vidéo.

Et moi, je fais quoi? > Je cours: Participer au 20km de Bruxelles pour la bonne cause, c'est possible. WAPA recherche de runners motivés pour intégrer sa team, rendez-vous sur l'event Facebook!

La video ELLE du jour :
10 RECETTES ULTRA SIMPLES DE SMOOTHIES VERTS

> Je m'initie au paddle: Six heures de paddle sur le lac de Genval? Oh yeah. On se fait parrainer pour reverser l'argent à l'assoc', la prochaine date est à définir.

> J'offre mon anniversaire: Plutôt que de recevoir une bouteille de champ' et une vingtième paire de chaussures, on demande à nos copines d'apporter leur contribution à l'ONG en notre nom. Ca fonctionne aussi pour les listes de naissance, de mariage, etc. C'est ici que ça se passe!