24 heures pour devenir infidèle (mais fidèle à mes envies)

Mis à jour le 28 février 2018 par Cellule commerciale
24 heures pour devenir infidèle (mais fidèle à mes envies)

Clara, 37 ans dont huit de mariage, a testé pour nous l'expérience Gleeden, pour ambiancer un quotidien sans émoi, torpillé par l'habitude. Ira-t-elle jusqu'à franchir le pas extra-conjugal ? Elle témoigne.

7h41 : Sébastien, mon mari, vient de passer la porte pour aller travailler. Comme tous les matins, il m'a embrassée. Comme tous les matins, c'était du bout des lèvres et sans me regarder.

7h44 : Je me dirige vers la cuisine pour finir le gâteau au chocolat d'hier soir.

7h47 : Je remets le fondant au frigo, et j'ouvre mon ordi. Une de mes amies s'est inscrite Gleeden, un site de rencontres pour femmes mariées. On en a ri, en sortant du yoga. Mais elle riait avec les yeux, et moi un peu jaune. Je décide d'aller voir la page d'accueil, ça n'engage à rien.

8h02 : L'inscription est gratuite, les profils validés par des modérateurs. C'est un site sérieux, vérifié, où règne la courtoisie. Je suis toujours sur la page d'accueil, et je réfléchis. Est-ce que j'ai envie de « tromper Sébastien » ? Pas dit comme ça. Mais j'ai besoin de vivre quelque chose qui n'appartienne qu'à moi ?

8h04 : Je remplis lentement les premiers critères ; identifiant, pays... Le reste vient tout seul. Je me laisse prendre au jeu, et je me sens déjà un peu plus légère.

8h22 : Le moment fatidique d'ajouter des photos. Je décide de partir au bureau et de réfléchir en route.

8h59 : Embouteillages. Kit mains libres, j'appelle mon amie Gaëlle, parce que j'ai aussi enclenché mon kit interne « esprit libre ».

1/

24 heures pour devenir infidèle (mais fidèle à mes envies) - 1

9h02 : Gaëlle approuve. En fait, Gaëlle est déjà sur Gleeden. Sûrement la vraie raison de sa récente bonne mine – le week-end à la mer en janvier pour donner le rose aux joues, je n'y avais pas cru.

11h37 : J'ai téléchargé une photo sur l’application mobile : celle sur laquelle on me voit de trois quarts, un peu dans l'ombre.

12h19 : Je fignole ma phrase de présentation. Brève, sincère. J'ai besoin de me sentir vivante à nouveau, mais ma famille est sacrée. Dans mes goûts, je précise ma passion pour le sport et le cinéma, mais je ne dis rien de mes qualités de cuisinière. On n'est pas dans Mad Men non-plus.

12h36 : Je mets ma fiche en ligne.

12h37 : Je vais voir si un homme a visité mon profil. Pas encore.

12h38 : Un homme a visité mon profil.

12h43 : Ils sont cinq à avoir cliqué sur ma photo.

13h24 : Ils sont dix-sept. J'ai l'impression d'avoir perdu dix ans et dix kilos, rien qu'en ego regonflé.

14h19 : Ils sont tous mariés ou en concubinage. Je ne leur jette pas la pierre, je suis sur le site aussi. Au moins, la situation est claire. Et mes dernières illusions sur le couple inoxydable, aussi.

14h20 : Le bon côté, c'est qu'ils semblent tous issus d'un contexte socio-professionnel proche du mien. L'ambiance est courtoise, bon enfant.

14h22 : Uneépaulepourtoi73 démarre une conversation en chat avec moi. Il me dit gentiment « Bonjour, comment se passe ta journée ? »

14h23 : Nous échangeons quelques messages très sympas. « Une épaule pour moi » écrit sans fautes d'orthographe. J'en suis soulagée. Mais j'ai du boulot, je coupe.

2/

24 heures pour devenir infidèle (mais fidèle à mes envies) - 3

17h18 : Quand je me reconnecte, j'ai plusieurs autres messages, tous sur le même mode convivial et respectueux. Mais Uneépaulepourtoi73, avec une jolie photo à contre jour à travers les branches d'un arbre, me donne envie de reprendre la discussion.

18h57 : Je rentre à la maison. Sébastien a préparé le dîner. C'est la première fois depuis… tellement longtemps que je ne m’en souviens plus. Les hommes ont un radar. C'est bien, mais il fallait le rebrancher un peu plus tôt.

20h03 : Je propose à mon mari de sortir boire un verre, mais il a un dossier à boucler et il doit se lever tôt demain.

20h09 : Uneépaulepourtoi73 me propose d'aller prende un café le lendemain. Je suis un peu décontenancée, je ne réponds pas.

20h11 : Sébastien m'annonce que dimanche, il a promis à sa mère qu'on l'aiderait pour son vide-grenier. Sa mère, qui continue de m'appeler Claire, comme son ex, depuis huit ans.

7h41 : Sébastien, vient de passer la porte pour aller travailler. Il m'a embrassée. Comme tous les matins, c'était du bout des lèvres, en regardant ses mails sur son téléphone.

7h53 : Demain, j'irai prendre un café avec mon nouveau charmant correspondant. J'espère qu'il aura les épaules pour moi.

Lancé le 1er décembre 2009, le site français www.gleeden.com compte 4 millions de membres à son actif. L’objectif affiché de son fondateur : « pourfendre l’hypocrisie des sites soi-disant destinés aux célibataires ».

 

Cette rubrique a été réalisée en étroite collaboration avec Gleeden.