Les filles du vendredi : Elsa & Marie-France de We Are Mitch

Mis à jour le 16 février 2018 par ELLE Belgique
Les filles du vendredi : Elsa & Marie-France de We Are Mitch

We Are Mitch, un pseudo qui claque, qui intrigue et qui sert de nom de scène à deux bruxelloises, DJ, mais pas que, deux meufs qui en ont dans le pantalon (et c'est Elsa qui le dit) ! 

On ne les a pas rencontrées en chair et en os (la faute à leur agenda de ministre) mais on a pu admirer leur grand sourire quelques minutes à travers une Webcam défectueuse. Et finalement, comme la chance n'était pas de notre côté ce jour-là, on a dû se résigner...

L'interview s'est réalisée en différée, l'une par écrit, l'autre par message vocal. Conclusion ? On peut déjà vous dire qu'Elsa Fralon et Marie-France Vodikulwakidi ont de sacrées personnalités, qu'elles ne sont pas toujours d'accord mais que la plupart pas du temps elles partagent une vision commune des choses.

Les filles du vendredi : Elsa & Marie-France de We Are Mitch - 1

ELLE / Pourquoi ce nom de scène ? Car Mitch - en anglais - ça veut dire avoir des couilles ! Pourquoi ce nom badass

Marie-France: Au début, on passait notre temps à refaire le monde au téléphone et on s'appelait l'une l'autre Mitch. Et puis, le jour où finalement on a décidé de devenir DJ, il n'y a pas eu d'hésitation sur le nom. Ça colle trop bien avec nos personnalités, on n'est pas vraiment des girly girls.

/ Donc, We Are Mitch c'est un duo de DJ ?

Elsa: Oui mais pas seulement. We Are Mitch, c'est une alliance d’énergies, de cultures, d’amour pour la musique. Au tout début, on a commencé avec un compte Instagram mais il y avait beaucoup plus que ça.

Marie-France: Un jour, Elsa a proposé qu'on se lance comme DJ. De mon côté, j'avais déjà pas mal de connaissances en la matière car je suis restée pendant 11 ans avec un DJ. Et puis un jour, il y a eu cette soirée du Elle Belgique pour laquelle on eu l'occasion de mixer. C'était notre tout premier duo.

/ Et depuis? 

Marie-France: Depuis, on est des DJ corporate surtout. On joue pour le lancement d'une marque, pour l'ouverture d'un magasin, lors d'une soirée privée. On a, par exemple, joué pour Marks&Spencer, Spotify, We Can Dance. On joue rarement en boîte, à l'exception des soirées ON au Spirito.

Elsa: Depuis qu'on a lancé We Are Mitch, c’est du boulot en plus, un gros challenge pour nous deux mais ce sont aussi de super moments partagés. Et c'est vrai parfois des engueulades quand on n'arrive pas à se mettre d’accord sur le prochain morceau qu’on va jouer (rires).

/ Justement, bosser entre copines ça se passe comment? 

Marie-France: Comme on a beaucoup de personnalité, il a fallu que l'on mette de l'eau dans notre vin.

Elsa: (Rires) On s’embrouille pas mal, mais gentiment. C’est un bon exercice pour deux filles comme nous avec de gros caractères. C’est comme dans un couple,  il faut faire des concessions ! Marie-France est très open et éclectique dans sa sélection musicale comme dans la vie. Je le suis beaucoup moins, du coup des fois, quand elle veut passer un morceau hyper commercial je boude. Finalement, quand on finit par le jouer, tout le monde danse et crie alors je ferme ma gueule...

/ Vous le définissez comment le style musical de We Are Mitch? 

Elsa: Franchement, c’est large et on essaie aussi de faire attention aux gens qui sont devant nous, mais je dirais que c’est plutôt Hip-Hop et R’n’B 90’s, 2000, 2010.

Les filles du vendredi : Elsa & Marie-France de We Are Mitch - 3

/ Quand vous voyez We Are Mitch sur une affiche, ça fait quoi? 

Elsa: Effrayant ...

Marie-France: Chaud au coeur !  Mais un peu stressant car quand ton nom est sur l'affiche, tout doit être parfait.

/ Le monde des DJ's est principalement masculin, comment ça se passe d'être deux filles dans ce secteur ? 

Elsa: C’est clairement un avantage, en tout cas pour nous. Les gens kiffent que ce soit deux nanas derrière les platines ! Et puis on s’amuse, on danse, on crie, je pense que l’énergie qu’on dégage fait beaucoup aussi.

Marie-France: Oui mais encore une fois, en tant que femme, on doit prouver qu'on peut faire aussi bien que les hommes.

/ Vous venez toutes les deux du monde de la mode : Elsa tu es 100% freelance et avant tu as travaillé pour le ELLE Belgique pendant 7 ans et toi, Marie-France tu es consultante en relations publiques mais tu as également été présentatrice pour MTV. Du coup, vos tenues lorsque vous mixez c'est un truc important pour vous ? 

Elsa: Franchement, ça n’a aucune importance. L’important, c’est la musique surtout qu'on ne voit que le haut du corps des DJ. À la limite, tu peux mettre un super haut et un training en dessous.

Marie-France: C'est hyper important car on est 1 à 3 heures derrière les platines et tout le monde nous regarde. J'aime bien être un peu sexy quand on est en soirée mais il faut surtout mettre des habits pour ne pas avoir trop chaud.

/ Et dans la vie de tous les jours, votre style, c'est quoi? 

Marie-France: Eclectique, j'aime bien porter des baskets et des choses confortables.

Elsa: Le confort avant tout avec une belle paire de sneakers, un beau sac et une belle paire de lunettes de soleil.

/ Vous êtes très actives sur Instagram, on peut d'ailleurs voir vos différents styles. En quoi ce réseau social est important pour vous? 

Marie-France: C'est important car c'est une vitrine. On doit penser à ce qu'on y poste. J'ai décidé de ne pas mettre un seul et unique filtre sur mes photos car ma vie elle est multicolore, tous les jours sont différents. Mon compte Instagram est donc comme moi multicolore et imprévisible. J'ai tout de même un fil rouge, la plupart de mes photos sont assez "pros".

Elsa: C’est une carte de visite. Les gens te checkent d’abord sur Insta, avant d’aller voir plus loin. Mon insta me ressemble, c’est un peu le bordel.

/ Du coup, si on tape We Are Mitch sur Instagram, on tombe sur des photos de pieds, de corps et de têtes, c'est quoi le concept? 

Elsa: Aujourd'hui, le compte n'est plus vraiment actif mais l'Instagram de We Are Mitch on l’a lancé avant le trip DJ. C’était pour mettre en avant et faire découvrir des créatifs en partant de leurs sneakers.

/ Le morceau que vous écoutez en boucle? 

Elsa: Ce n’est pas une nouveauté mais je suis retombée dessus et je fais une fixette sur ce morceau : Lisa de Theophilus London.

Marie-France: Bonne question. Quelle question ! J'adore le son Macarena de Damso que je peux écouter 15 fois de suite.

Les filles du vendredi : Elsa & Marie-France de We Are Mitch - 5

/ Si vous deviez garder un seul disque ?

Elsa: « CrazySexyCool » de TLC.

Marie-France: L'album Dangerous de Michael Jackson. Je crois que j'aime toutes les chansons de cet album.

/ Un artiste - un seul ! - que vous admirez vraiment ?

Elsa: Rihanna parce que She don’t give a fuck !

Marie-France: Aïe, la question hyper dure ! Un artiste autre que Michaël Jackson qui était mon idole et pour qui j'ai pleuré comme si c'était un cousin ou un ami  qui était décédé, je pense que ce serait Kanye West, malgré les controverses.

/ Une musique pour se lever ?

Elsa: Tupac, Live and Die in L.A, ce son me met de bonne humeur.

Marie-France: Le son de Kanye West qui s'appelle Good Morning.

/ Et une musique pour danser ?

Elsa: Du zouk !

Marie-France: Quelque chose de dancehall.

/ Trois mots pour définir We Are Mitch? 

Elsa: WE ARE MITCH !

Marie-France: Différent, complémentaire, innovant.

/ C’est quoi la suite de We Are Mitch ?

Elsa: S’améliorer !

Marie-France: Je ne sais pas. Peut-être si on a le courage, l'énergie et les opportunités de faire des choses en Club.

/ Et, cette année, vous allez demander quoi au Père Noël ?

Elsa: Un bon casque.

Marie-France: Une écharpe Gucci que mon ex a mise à la machine à laver et qui s'est complètement abimée.

Camille Hanot