La taxe tampon, c’est bientôt fini!

Mis à jour le 22 janvier 2018 par Laurence Donis
La taxe tampon, c’est bientôt fini!taxe tampon

Exit les tampons qui coûtent un pont. Les protections hygiéniques ne devraient bientôt plus être considérées comme des produits de luxe (au même titre que la caviar s'il vous plaît). Et ça ne s'arrêtera peut-être pas là...

On vous en parlait déjà en mai dernier et il était temps que ça bouge! Le point commun entre le chocolat, les collections de timbres et les quads? Ils sont tous taxés à 6% en Belgique, traduisez: ils sont considérés comme des produits de première nécessité. Le problème, c'est que les tampons et les serviettes hygiéniques ne figurent pas sur cette liste. Le taux de TVA qui leur est appliqué est de 21%, bref les protections périodiques sont assimilées à des produits de luxe. Oui, comme le caviar ou le homard. Vous n'êtes pas les seules à penser «WTF?»: le collectif Belges et Culottées a lancé, depuis un petit temps déjà, une pétition pour inverser la tendance et une proposition de loi avait été déposée à la Chambre.

Victory! Le conseil des ministres a dorénavant approuvé l'avant-projet de loi. Si le Conseil d'Etat rend un avis positif (ce qui est plus que probable), les tampons et autres produits hygiéniques devraient coûter bien moins cher dès le 1er janvier. La TVA passerait de 21 à 6%, ce qui représente quand même une jolie économie de 2000 euros par personne d'après Belges et Culottées. Mais on ne devrait pas en rester là... Catherine Fonck, la cheffe de groupe CDH au Parlement, veut appliquer la même mesure aux couches pour bébés et aux lunettes. To be continued.