Brigitte, le retour des filles sans limites et de leur incroyable clip

Mis à jour le 16 février 2018 par Juliette Debruxelles
Brigitte, le retour des filles sans limites et de leur incroyable clip@Shelby Duncan

Elle dévoileront leur nouvel album en novembre et balancent un single, "Palladium", en guise d'ode aux femmes tristes et sublimes...

Aurélie Saada et Sylvie Hoarau ont marqué les oreilles et les esprits à coups de chansons sensuelles et déterminées ("Battez-vous" et la reprise de "Ma Benz" en tête). Pour annoncer ce 3ème album à venir (le 17 novembre prochain), elles donnent le ton en un clip dans lequel elles mettent en scène 60 de leurs proches. Des amies, des soeurs, leurs filles, la mère de l'une et même un fils.
Enregistré à Los Angeles, le titre porte haut les couleurs de leur impertinence et de leur intelligence. Sur une mélodie qui fera se pâmer les fans de Veronique Samson et des bluettes des années 80, elles emballent. Forcément.
À regarder en boucle pour apprendre le beau, le triste, le bon. Et la consolation.

T’es belle même quand tu pleures, t’as le spleen élégant le blues enchanteur 
Il devait être aveugle et sourd pour être aller faire un tour
C’est pas la peine de faire semblant je sais qu’on n’est pas des géants 
Viens on pleure on pissera moins

Comme toujours ça passera 
Ca va ça vient ça s’en va
Dans deux ans on en rira toi et moi
Viens je t’emmène au palladium 
On boira du rock’n’roll 
Sur des vieux hits à la gum

Si c’est la mer à boire le grand fiasco le chaos et son cafard
je t’en ferai des calembours et des comptines pour l’histoire
Tomber de Charybde en Scylla si tu chiales je coule avec toi
Viens on danse ça se verra moins

La video actu du jour :
HALLOWEEN 5 COCKTAILS TERRIFIANTS À DÉGUSTER SANS TREMBLER

Comme toujours ça passera 
Ca va ça vient ça s’en va
Dans deux ans on en rira toi et moi
Viens je t’emmène  au palladium
On boira du rock’n’roll 
Sur des vieux hits a la gum

Flamme éternelle pluie violette un gros taxi jaune à Vancouver des amoureux solitaires 
l’oiseau noir la ritournelle, un hôtel bleu face amour face amère

S’il faut je lui casse la gueule je lui règle son compte il finira tout seul
Ca ne servirait peut être à rien, mais ça nous ferait peut être du bien
C’est pas la peine d’être exemplaire je sais qu’on ne sera pas les dernières
Viens on chante on l’aimera moins.

Comme toujours ça passera 
Ca va ça vient ça s'en va
Dans deux ans on en rira toi et moi
Viens je t’emmène au palladium 
On boira du rock’n’roll 
Sur des vieux hits a la gum