Laundry Day : le festival parfait pour finir l’été en beauté

Mis à jour le 16 février 2018 par ELLE Belgique
Laundry Day : le festival parfait pour finir l’été en beauté

Pour son 20ème anniversaire, le festival Laundry Day met les bouchées doubles. Au programme, la fine fleur des DJs électro, un podium 360° et le meilleur de la restauration anversoise.

Ce samedi 2 septembre, Laundry Day mettra le feu à la rentrée ! Et pour cette année anniversaire les organisateurs (qui sont aussi derrière We Can Dance et Fire Is Gold) ont vu les choses en grand !

L'innovation la plus marquante pour cette édition est sans aucun doute l'agencement des scènes. Le festival en comprendra 10 dont une live. Le tout sera installé en forme d'étoile de mer afin d'offrir au public, mais aussi en backstage, une expérience 360°, grâce à la disposition de 200 containers maritimes, du jamais vu jusqu'ici ! En somme, plus besoin de marcher sans fin pour se rendre d'une scène à l'autre.

Laundry Day : le festival parfait pour finir l'été en beauté - 1

Pour les plus inquiets d'entre vous qui craignent d'être dérangés par le bruit des autres scènes, rassurez-vous, tout est prévu ! Un nouveau système est mis en place pour faire vivre aux festivaliers une expérience musicale unique avec une acoustique semblable à celle des meilleurs night clubs.

En ce qui concerne le line-up, le Laundry Day a réuni des DJs de tous styles. Que vous aimiez, la Techno, la Drum & Bass, le Hip Hop ou le Hard Style, vous serez ravi ! Seront présents, entre autres : Bazart, Kölsch, Tout Va Bien, The Magician, Warhola, Body & Soul NY, Leftoet bien d'autres encore, à découvrir sur le site internet du festival.

Pour se rassasier sur place, les festivaliers auront un large choix de food trucks faisant partie du nec plus ultra de la urban food anversoise. Pour l'occasion, ils adapteront leurs meilleurs plats au concept de slow food ou fast dining. Parmi eux, Balls & Glory, Divers, Bavet, Bun, et bien d'autres à découvrir sur place.

Pour plus d'infos, rendez-vous sur le site internet du festival, via ce lien.

Sophie Napen