Diane Von Furstenberg marraine de la Statue de la Liberté

Mis à jour le 15 février 2018 par ELLE Belgique
Diane Von Furstenberg marraine de la Statue de la Liberté

En plus d'être une créatrice de mode de talent et une femme d'affaires accomplie, Diane Von Furstenberg est aussi une philanthrope dans l'âme !

La Statue de la Liberté a célébré l'année passée son 130e anniversaire. Bientôt, un tout nouveau musée lui sera dédié: le Liberty Museum. C'est la créatrice de mode Diane Von Furstenberg qui est la marraine de ce projet de 100 millions de dollars. Et c'est tout un symbole lorsque l'on sait que la créatrice belgo-américaine est elle-même issue de l'immigration. Arrivée à New York dans les années 70, son nom est aujourd'hui synonyme de liberté et d'émancipation.

I am an emigrant and America has been good to me !

Une publication partagée par Diane von Furstenberg's diary (@therealdvf) le

En raison des restrictions mises en place après le 11 septembre 2001, seulement 5% des visiteurs qui viennent sur Liberty Island chaque année peuvent accéder au petit musée à l'intérieur de la statue elle-même. Un nombre encore plus infime est autorisé à accéder à la zone d'observation dans la couronne de Lady Liberty.

La video actu du jour :
HALLOWEEN 5 COCKTAILS TERRIFIANTS À DÉGUSTER SANS TREMBLER

Mais grâce à la générosité et à la créativité de la créatrice de mode, le Liberty Museum ouvrira ses portes dès 2019. Ce nouveau musée accueillera toutes les personnes qui se rendront sur Liberty Island.

C'est Diane Von Furstenberg qui a entrepris la collecte de fonds du projet de près de 100 millions de dollars. Elle a eu l'idée originale d'une immense peinture murale pour l'entrée du musée composée de 50 étoiles forgées, symbole du drapeau américain. Des étoiles réalisées à partir de l'ancienne structure métallique de la Statue de la Liberté démontée après sa restauration. Chacune d'elles a été vendue 2 millions de dollars à des bienfaiteurs pour permettre la construction du nouveau musée.

Grâce à ces dons, le Liberty Museum verra donc le jour dès 2019. L'inventrice de la célèbre wrap dress, très fière de ce beau projet, a posté une photo où elle pose avec les ouvriers pour annoncer le début des travaux.

Construction of the museum of Lady Liberty has begun ! Opening 2019

Une publication partagée par Diane von Furstenberg's diary (@therealdvf) le

Malvine Sevrin