BIKINI BODY : les règles d’or pour bien bronzer

Mis à jour le 24 mai 2018 par Marie-Noëlle Vekemans
BIKINI BODY : les règles d’or pour bien bronzer

Tout ce qu'il est bon de savoir pour bronzer tout l'été sans risquer sa peau ! 

1* Il est déconseillé de s’exposer entre 11 h et 16 h, même avec une protection solaire.

2* Renouvelez votre protection toutes les deux heures au minimum et après chaque baignade, quel que soit le SPF.

3* Pour éviter les mauvaises surprises douloureuses, n’oubliez pas d’enduire de protection certaines zones comme les paupières, les oreilles, la nuque, les lèvres, les aisselles, les doigts, les orteils (et entre les orteils sinon porter des tongs deviendra un vrai supplice), le creux des genoux, etc.

4* L’indice de protection solaire correspond au temps (en minutes) qu’une peau couverte de crème solaire peut être exposée aux U.V. avant de commencer à rougir.

5* Huile, gel, crème, spray … peu importe la texture. Gardez juste à l’esprit que plus le produit est « gras », plus il adhère à la peau.

La video beauté du jour :
POURQUOI VOUS DEVRIEZ BANNIR LES ÉLASTIQUES ET LES BARRETTES DE VOS CHEVEUX

6* L’indice n’est qu’un « indicateur » du niveau de protection. La quantité de produit utilisé a aussi de l’importance. Mieux vaut prendre une crème 20 ou 30 et en appliquer une couche généreuse toutes les heures plutôt qu’une 50 que vous n’étalerez qu’une fois par jour.

7* D’après les recommandations de l’Europe, la protection contre les U.V.A. doit correspondre à 1/3 de la protection contre les U.V.B. Comment savoir si cela est respecté ? Le signe U.V.A. doit être entouré sur le packaging.

8* Attention, votre produit solaire doit protéger contre les U.V.B. (des rayons très énergétiques responsables des brûlures) et les U.V.A. (des rayons causant le vieillissement prématuré de la peau, qui endommagent l’ADN en profondeur).

9* Si je suis allergique au  soleil. Si vous voyez apparaître de petits boutons rouges qui chatouillent  sur votre décolleté, vos mains, vos avant-bras et vos pieds, et ce dès les premières expositions au soleil, vous souffrez probablement de lucite estivale. Comment l’ éviter ? Utilisez une protection solaire élevée (50+) et sans parfum, exposez-vous progressivement (une heure par jour maximum) et renouvelez l’application toutes les deux heures, même par temps nuageux. Enfin, évitez de vous mettre en plein soleil pendant les heures les plus chaudes de la journée. Malgré toutes ces précautions, sachez que rien ne garantit à 100% l’absence d’allergie.

10* Si je suis tatouée. Rien de pire pour un tatouage qu’une exposition au soleil sans protection. En effet, les rayons U.V. attaquent les pigments et, à la longue, le tatouage paraîtra terne, comme délavé. En cas d’exposition au soleil, utilisez une protection avec un indice maximum.

11* Si je suis enceinte. L’exposition solaire modérée n’est pas contre –indiquée pendant la grossesse mais vous devez être prudente, en particulier avec votre visage pour éviter l’apparition du redouté masque de grossesse. Ne vous exposez jamais sans vous protéger avec un produit solaire au SPF élevé, des lunettes et un chapeau ! Si des taches pigmentaires apparaissent, consultez au plus vite votre dermatologue.

12* Si j’ai des enfants. Les enfants sont une population à haut risque car leur peau est fragile et ils aiment passer des heures à jouer dehors. La priorité : les protéger au maximum pour préserver leur santé. Utilisez une crème solaire à indice élevé. De nombreuses marques proposent des produits spécialement conçus pour les bébés et jeunes enfants. Leur texture est le plus souvent ludique pour rendre le moment de l’application un peu plus fun. N’oubliez pas non plus le chapeau, les lunettes de soleil et le t-shirt en cas d’exposition prolongée.