Lacoste x Yazbukey : une collection capsule décalée

Mis à jour le 15 février 2018 par ELLE Belgique
Lacoste x Yazbukey : une collection capsule décalée

Le temps d'une collection capsule, Lacoste et Yazbukey réinventent l'uniforme de tennis. Un vestiaire dynamique et joyeux, idéal pour l'été qui approche !

A l'occasion de cette deuxième collaboration entre la créatrice et Lacoste, Felipe Oliveira Baptista, le directeur artistique, a donné carte blanche à Yazbukey pour réinterpréter les pièces emblématiques de René Lacoste.

Cette collection capsule mêle avec talent l’univers pop et décalé de la créatrice Yazbukey et l’héritage tennistique de la marque au crocodile.

Avec beaucoup d'humour, la créatrice se confie : "C’est un rêve qui se réalise : me voilà enfin devenue la championne de tennis qu’enfant j’avais rêvé d’être."

Un quatuor amoureux

La collab met en scène une partie de tennis jouée par 3 émoticônes en forme de balles de tennis et un crocodile qui se cherchent et se séduisent. Tout ceci représenté sur une ligne de vêtements pour homme, femme et enfant ainsi que sur une ligne d'accessoires.

Pour Yazbukey, c'était une évidence : "Nous sommes immédiatement partis sur l’idée d’une balle de tennis dans une version « émoticône ». Nous avons donc créé trois personnages pour une partie de tennis - ou un jeu de séduction - à quatre : le crocodile et 3 balles de tennis. Trois balles capables d’émotions jouant avec un crocodile amoureux."

La video mode du jour :
TOP 5 DES APPLICATIONS POUR REVENDRE SES VÊTEMENTS

De son côté, Felipe Oliveira Baptista ajoute : "Cela m’intéressait de permettre à Yazbukey de jouer avec les codes du tennis mixte en phase avec son travail personnel. Les expressions des balles très pop, très BD, avec une pointe d’humour me sont d’emblée apparues comme une évidence."

Une collection qui apportera une touche fun et sportive à votre look !

Découvrez la collection en images

Cette collection sera disponible en boutique et sur la boutique en ligne de Lacoste et Yazbukey, peu avant l'édition 2017 du tournoi de Roland Garros.

Julie Sacré