Le squinch: l’astuce infaillible pour être photogénique

Mis à jour le 22 février 2018 par Marie Guérin
Le squinch: l’astuce infaillible pour être photogéniqueMiranda Kerr en flagrant déli de suqinch
Miranda Kerr en flagrant déli de suqinch
Miranda Kerr en flagrant déli de suqinch

Un photographe new-yorkais a décidé de nous livrer son secret pour  être au top sur les photos: le squinch. Et pour une fois, on ne ressemble pas à un canard, un moineau ou je ne sais quel vertébré volant.

Peter Hurley est photographe à New York, c'est donc avec plein d'emphase (heeeeeey guuuuuys) et d'autosatisfaction (arf, on ne lui en voudra pas) qu'il nous présente le squinch, dans un article de l'Huffington Post.

media_l_6277877
(c) Peter Hurley
media_l_6277899
(c) Peter Hurley

Concrètement, ce mot est issu du verbe anglais "squint" qui signifie plisser les yeux. Il s'agit de contracter légèrement les muscles autour de l'oeil afin d'affirmer le regard et lui donner une certaine détermination.

Évidemment, ça demande de l'entraînement. Comme toute activité nombriliste, on se poste devant notre miroir et on pratique. Le petit truc à éviter, la contraction des lèvres. Oui, parce que si on plisse les yeux et contractons les lèvres (in the same time, you know babe), on risque plus de ressembler à une caricature d'Albin dans La Cage aux Folles et de se rapprocher dangereusement de la duck face.

En vidéo, ça donne ça:

Lire aussi: Je le fais moi-même, la sparrow face