Allison Mc Greal, la fille derrière le concept The Fabric Sales

Mis à jour le 12 février 2018 par Céline Pécheux
Allison Mc Greal, la fille derrière le concept The Fabric Sales

Figure atypique de la fashion sphère, Allison Mc Greal conjugue démarche éco-responsable et glamour avec son concept "The Fabric Sales" et sa marque de costume "A/MG".

AllisonMcGreal_CelinePecheux
Son look casual: « Je m’habille “pratique”, en privilégiant les matières nobles et durables, jamais synthétiques. J’aime le style androgyne. Je porte souvent un pantalon d’homme avec un t-shirt blanc ou une veste de costard cintrée sur un jeans slim. »

Allison Mc Greal ne se contente pas de vendre des chutes de tissus haute couture lors de ventes privées. Elle engage de vraies collaborations avec des griffes comme Jean-Paul Knott, Christian Wijnants ou Raf Simons,  pour donner une seconde vie aux textiles boudés et glamouriser la couture homemade. « Des tonnes de tissus de créateurs sont jetées chaque saison, alors que plein de gens en cherchent et que le DIY revient à la mode. » En marge de cela, Allison et son associé Niels Van De Broeck ont lancé The Studio. Des cours de couture, dans leur showroom de Rotselaar, en plus d’offrir un service de confection sur mesure pour des événements, des décors de défilés comme pour le particulier.

"la mode doit être confortable, désirable, mais surtout durable !"

L'anti fast fashion

Aujourd’hui, cette jeune entrepreneuse lance, avec son beau-frère Marc Gysemans, A/MG Suits, une marque de costume demi-mesure pour homme et femme. « Pour concurrencer les mastodontes de la fast fashion, on travaille en circuit court et en totale transparence, on se fait connaître grâce au bouche à oreille et aux réseaux sociaux et on se déplace chez le client. Du coup, en termes de prix, on se rapproche d’un Zara, alors qu’en termes de qualité on fait du Saint Laurent. Ce qui est important, c’est le travail sur les coupes et les matières, plus que les effets de manches ou la course aux tendances. »  Brillant !

La video mode du jour :
HALLOWEEN 5 COCKTAILS TERRIFIANTS À DÉGUSTER SANS TREMBLER