#OrgasmsForAll: 2 femmes sur 3 n’atteignent pas l’orgasme

Mis à jour le 19 février 2018 par Marie Guérin
#OrgasmsForAll: 2 femmes sur 3 n’atteignent pas l’orgasme

Une enquête de la marque Durex révèle que les femmes ont tendance à s'accommoder de l'inégalité orgasmique et lance le mouvement #orgasmsforall dans la foulée.

Cette étude a été réalisée en 2016 en Angleterre par un bureau de recherche britannique à la demande de Durex auprès de 1500 hommes et femmes sexuellement actifs et âgés entre 16 et 64 ans. Elle révèle que deux femmes sur trois n'atteignent pas toujours l'orgasme lors des rapports sexuels. Ce qui, en soi, n'est pas révolutionnaire.

Là, où l'étude se montre plus intéressante, c'est lorsqu'il s'agit de voir comment cette réalité est perçue: 95% des femmes acceptent cette situation et s'en accommode. Pourquoi ? "Le ‘privilège du plaisir’ réservé aux hommes est bien évidemment accepté par les hommes, mais également par les femmes. Le plaisir féminin est bien trop souvent mis au second plan pendant un rapport sexuel par rapport à celui de l’homme (...) La raison principale pour laquelle les femmes acceptent d’avoir moins d’orgasmes résiderait dans le manque de communication et de confidences sur l’oreiller. En effet, plus de la moitié des femmes ne se sentent pas à l’aise pour aborder le sujet avec leur partenaire" explique-t-on dans cette étude.

#Orgasmsforall

Pour réagir à cela, Durex lance (non sans arrière-pensée) le mouvement #orgasmforall sur les réseaux sociaux. C'est un bon prétexte pour soulever la question de l'orgasme et du plaisir de chacune. Êtes-vous satisfaite ? Tel est le véritable enjeu. L'étude révèle également que 2/3 des femmes ont avoué n'avoir jamais eu d'orgasme ou très rarement, pendant un rapport sexuel. 1/4 expliquent atteindre l'orgasme plus facilement grâce à la masturbation. Or, les bienfaits de la jouissance sexuelle sont innombrables: "Près de la moitié des femmes avouent se sentir plus heureuse après un orgasme, et plus d’une femme sur trois se sentent moins stressées. 29% des femmes, contre 39% des hommes, déclarent avoir un meilleur sommeil, ce qui s’explique potentiellement par le fait que les hommes atteignent plus souvent l’orgasme. Un accès égal à l’orgasme serait alors bénéfique pour tous…"

Ce serait dommage de s'en priver !

 

La video lifestyle du jour :
10 SPORTS QUI FONT DES FESSES CANONS