Les mystères du plissé Issey Miyake

Mis à jour le 19 février 2018 par Marie Guérin
Les mystères du plissé Issey Miyake

Robe, combi, pantalon chemisier, la mode printemps/été 2017 se place sous le signe du plissé.

Haider ackermann, Marni, Loewe, jil sander, les créateurs rendent hommage au mâitre du plissé, Issey Miyake, en réinterprétant les volumes, les formes et les drapés qui lui sont chers. On adore le resultat: des silhouettes fluides et légères qui semblent flotter.

Designer du "prêt-à-voler"

Sur les traces du designer japonais, Yoshiyuki Miyamae, directeur artistique de la ligne féminine,  poursuit les innovations sur le plissé. Cette année, pour le première fois, une fibre naturelle, le coton a été introduit dans les pièces   utilisant la technique du Steam Stretch. Mais qu’est-ce que c’est ?

Pleats Please, Issey Miyake, SS17
Pleats Please, Issey Miyake, SS17

Le plissé originel. La magie du pli permanent a pour secret une matière: le polyester. Pour la célèbre ligne «Pleats Please» née en 1993, Issey Miyake met au point une technique qui consiste à insérer la pièce, déjà cousue, dans un format 2-3 fois plus grand, entre des cylindres dentelés chauffés à 200°C.

Issey Miyake ss17, technique Steam Stretch
Issey Miyake ss17, technique Steam Stretch

Le Steam Stretch. Imaginée par Yoshiyuki Miyamae en 2011, cette technique utilise la vapeur pour rétracter le fil du tissu et lui donner une forme d’origami. Il en résulte des créations surprenantes, géométriques et aériennes. Il a fallu trois ans pour mettre au point cette technique.

Les mystères du plissé #isseymiyake 🎏#fashionmagic #diy @isseymiyake__

Une vidéo publiée par Marie Guérin (@marie_elle_be) le

Issey Miyake ss17, technique Baked Stretch
Issey Miyake ss17, technique Baked Stretch

Le Baked Stretch. Cette méthode  qui date de 2015 fonctionne avec de la glue. Celle-ci est apposée sur le tissu pour en former le dessin. Ensuite, en la passant au four, elle donne forme au pli. La pièce est ensuite lavée pour enlever la glue, mais garde son plissé.