Congé maternité = vacances? La BD parfaite

Mis à jour le 12 février 2018 par Laurence Donis
Congé maternité = vacances? La BD parfaite

Drôle et pertinente, c'est LA planche à glisser sur le bureau de tous vos collègues... 

A tous ceux qui s'imaginent qu'après l'accouchement, les mères passent trois mois à glander sous la couette et à profiter un max de leurs «vacances», cette BD est faite pour vous. Publiée il y a quelques jours par la dessinatrice Emma, elle illustre parfaitement la différence entre l'escapade de rêve (bikini et cocotiers au programme) et le congé maternité.

Le séjour éprouvant à l'hôpital, le retour difficile à la maison, le corps d'avant «qui se fait la malle aux Maldives», les pleurs, les cris, la fatigue, les discours culpabilisants et contradictoires des proches,... On est loin, très loin, des vacances fun et reposantes. «Prenez n'importe quel être humain, imposez-lui une épreuve aussi longue, physique et douloureuse qu'un accouchement. Puis mettez-le dans une petite pièce avec un réveil qui sonne à peu près toutes les trois heures, pendant une heure. Moi j'appelle ça de la torture», écrit Emma.

L'auteure évoque les hormones (qui ont bon dos) et les initiatives positives de pays comme la Suède ou l'Allemagne pour aider les jeunes mamans. En Belgique, les appels se multiplient aussi pour allonger la durée du congé paternité. On vous en parlait ici mais il n'y a toujours pas de changement concret à l'horizon... Une nouvelle bonne résolution pour 2017?

La video lifestyle du jour :
10 SPORTS QUI FONT UN CORPS DE BOMBE