Que se cache-t-il derrière les photos Instagram des tops?

Mis à jour le 22 janvier 2018 par Laurence Donis
Que se cache-t-il derrière les photos Instagram des tops?

Un mannequin a décidé de tout dévoiler. Elle raconte l'envers du décor et les coulisses de ses shootings à travers le hashtag #truthbehindthisshot... 

Prendre 56 selfies et hésiter pendant vingt minutes avant d'en publier un sur Instagram, on l'a tous fait (ou presque, ou on n'avoue pas). Si vous êtes mannequin, multipliez les chiffres par trois. Dans un business où votre corps est votre outil de travail (et où le nombre de vos followers détermine le nombre de zéros sur votre fiche de paie), prendre LA photo parfaite peut virer à l'obsessionnel. Sauf que personne n'en parle. Jazz Egger a décidé de lever le voile, ce jeune top basé à Londres a édité les légendes de ses photos Instagram.

En utilisant le hashtag #truthbehindthisshot, elle révèle la vérité derrière tel ou tel post. Elle explique quelle partie de son corps a été retouchée par exemple, les critiques de son agence ou encore le nombre de poses qu'elle a dû prendre pour que ses jambes paraissent plus minces... «Ce jour-là, mon agence m'a dit que mes hanches étaient beaucoup trop larges et que je devais perdre du poids pour avoir une chance de défiler lors de la Fashion Week de Londres. J'étais déjà trop maigre, j'ai donc refusé. J'ai quand même été sélectionnée», écrit-elle en dessous d'une photo d'elle en lingerie.

La video actu du jour :
HALLOWEEN 5 COCKTAILS TERRIFIANTS À DÉGUSTER SANS TREMBLER

Alors oui, on connaît le refrain. On sait que personne n'est parfait, même les mannequins, et que l'existence glamour présentée sur les réseaux sociaux ne colle pas à la réalité mais on n'est pas contre une petite piqûre de rappel. «J'en ai tellement marre des gens qui prétendent avoir une vie parfaite alors que je sais que leur feed Instagram est rempli de mensonges qui renforcent les stéréotypes et les standards irréalistes», a expliqué Jazz Egger à Distractify. Découvrez ses photos ici: