Sport tendance: c’est quoi le Hot Yoga ?

Mis à jour le 19 février 2018 par Marie-Noëlle Vekemans
Sport tendance: c’est quoi le Hot Yoga ?

Nos pistes pour devenir la reine du yoga mat !

Dossier réalisé par Talia Hendlisz et Béa Ercolini.

C’est tendance le hot yoga ! C’est quoi ?

On en parle partout, mais le hot yoga, c’est quoi ? Un yoga plus sexy, un coup de détox ou bien le yoga en mode scandale ? En fait, différentes formes de yoga peuvent se cacher derrière cette appellation. Des plus soft aux plus hard. Ces yogas se donnent dans des salles chauffées de 32° à 42°C et peuvent aller d’un flow doux et gracieux vers la forme la plus stricte et la plus violente de 26 mouvements répétés deux fois sous forme d’ordres militaires. Les cours durent de 60 à 90 minutes. Et vous en sortez plus ou moins vivants, toujours rouge, mais avec un sentiment de « Je l’ai fait ! Je suis une warrior ! Le deuxième guerrier s’est réincarné en moi, plus rien ne peut m’arriver ! »

Les avantages

> C’est détox (ça c’est sûr), on transpire beaucoup beaucoup.

> La chaleur aide à la détente des muscles et des tendons.

> ça active la circulation sanguine.

> ça équilibre les trois pôles : souplesse, force et concentration.

Mais…

Le hot yoga fait du rififi dans le monde du yoga ! Il est décrié par de nombreux yogis, qui y voient un coup marketing et une affaire de gros sous.

Les conseils pour bien commencer

> Ne pas forcer, au contraire, car on sent moins bien ses limites dans la chaleur.

> Attention aux étourdissements, fatigues, crampes et déshydratation.

> La perte de minéraux est très importante, pensez aux compléments et surtout au magnésium.

> Attention, ce type de yoga est déconseillé aux personnes qui souffrent de problèmes circulatoires.

1

Pensez à vous hydrater

> Avant la séance, boire boire boire, au minimum 2 litres, mais arrêtez 30 à 45 min avant pour ne pas devoir sortir pendant le cours pour faire une pause pipi.

> Pendant le cours, vous pouvez prendre de petites gorgées d’eau, mais c’est plus psychologique qu’autre chose, le but étant de transpirer un max.

> Après, continuez à vous hydrater. Préférez des boissons ionisantes, du type boissons sportives, ou de l’eau de coco. C’est le meilleur moment pour vider votre noix de coco : votre corps aura besoin d’être reminéralisé et reboosté en vitamines.

> Le lendemain, hydratez-vous encore et prenez un complexe de multivitamines.

Le kit de survie Hot

N’oubliez pas d’emporter :

> Une petite serviette ultra-absorbante pour vous éponger régulièrement.

> Une serviette antidérapante pour protéger votre tapis et ne pas glisser.

> Une bouteille d’eau tempérée.

> Une brassière très légère.

> Un short ou un legging technique (exit les cotons, qui se transforment en éponge).

> éventuellement un marcel ou un débardeur, le plus fin possible.

Elles ont testé, elles en parlent

_ « J’adore transpirer dans ces cours, je sors de là avec mes affaires trempées et le sentiment d’avoir fait du bien à mon corps et mon esprit. C’est comme un véritable nettoyage de l’intérieur. » (Janice, 32 ans)

_ « J’aime particulièrement en faire en hiver, pour me réchauffer jusqu’aux os. Deux à quatre fois par mois est un rythme tenable. Par contre, impossible pour moi de dépasser les 36°C, je collapse complètement. Je sors littéralement en rampant après vingt minutes. Petite nature que je suis ! » (Sophie, 48 ans)

Où PRATIQUER CE SPORT EN BELGIQUE >>>

1/

2

Où pratiquer ?

À Bruxelles 

> La Yoga Room. Pierre et Astrid y proposent plusieurs formes de hot. Leur but : mettre le yoga à la portée de tous comme outil de développement. Renseignez-vous bien sur les températures de chaque cours.

 www.yoga-room.be
Pour les GI’s du hot yYoga. Vous y trouverez aussi le cours dans sa forme classique.

> Yyoga. Pour leur cours de hot ou de hot flow entre 36° et 32°C. Un peu moins chaud, c’est aussi plus facile pour s’y habituer. Le flow se détache de la version classique : on transpire mais on respire aussi plus facilement, c’est plus accessible et on risque moins de tomber comme une mouche en plein garudasana
(la posture de l’aigle).

www.yyoga.be 

Pour les lotus qui ne veulent pas faner tout de suite.

Mais aussi à Anvers, Gand ou Liège

> www.bikramyogaantwerp.be 

> www.hotyogagent.be

> www.yogaplaceliege.com  

Les adresses qui montent

La Yoga Room. Le yoga décomplexé et accessible à tous dans un studio design et chaleureux au cœur de Bruxelles. Une histoire d’alliance, de couple, d’amour, de yin et de yang, et de yoga. Un calendrier à vous faire rêver, avec l’offre de yoga la plus large du pays… Et ce n’est que la première Yoga Room : d’autres sont en développement, à Waterloo avant la fin de l’année, ains qu’un studio à Uccle en janvier 2017.

www.yoga-room.be 

Lou de Vitry. Elle a longtemps vécu à New York, où elle s’est formée au
restorative yoga, une discipline
ultradouce qui n’a pas son pareil
pour vous déconnecter du stress. Les cours vont d’individuels à quatre participants maximum. Positionné par Lou, le corps, bien calé par des coussins, couvert de plaids moelleux, accueille une respiration apaisée, profonde, soignante. Ce yoga convient aussi à ceux qui traversent une maladie, voire une phase d’anorexie. Une découverte à Uccle.

www.loudevitry.be

Radiant Light Yoga. Après Anvers, ils arrivent à Bruxelles avec un centre bien connecté, qui mêle la joie, le mindful living, le yoga et la méditation. L’un des rares endroits où pratiquer le kundalini yoga, qui travaille sur l’énergie de la colonne vertébrale. Tout un programme pour réveiller ses énergies liées au chakra de la base, pour vous élever encore plus à quelques centimètres de votre tapis. C’est chez Kristen MacPherson que ça se passe.

www.radiantlightyoga.be 

Let’s Yoga Studio. Le le tout nouveau studio de Ramona Rouhdoust. Un studio doux comme une maison, intime et sans chichis, où l’on a juste envie de se laisser guider et dorloter par la maîtresse des lieux, qui nous transmet sa douceur et sa passion. Son chemin est impressionnant, elle a étudié et pratiqué avec des maîtres d’une grande sagesse, et partage tout cela avec nous. Un des rares endroits où trouver des cours d’ashtanga traditionnel (Mysore), yin-yoga ou restorative yoga, et même du yoga les yeux bandés !

www.lets-yoga.info 

Où FAIRE UN STAGE ET COMMENT S'EQUIPER ? >>>

2/

3

Les stages à ne pas rater

Une Américaine à Bruxelles, les 1er et 2 octobre. Linda Spackman enseigne à Santa Fe, aux États-Unis. Elle mêle les mouvements dynamiques dans un yoga flow plein de sens et nourri par les textes anciens. L’avoir en Belgique est vraiment une occasion unique de se connecter à l’histoire du yoga. Ne vous attendez pas à rester assis, son enseignement est assez « challenging », même s’il ne se limite pas au plan physique.
www.galini-yoga.be/yoga-weekend-linda-spackman-usa

Les mantras, ça fait un bien fou !

Quand le Ôm démarre, vous avez envie d’y aller à fond, mais votre gorge se noue, votre gêne prend le dessus et un yogi mal intentionné vous lâche « Mais enfin, il faut ouvrir le chakra de ta gorge ! » Qu’à cela ne tienne, Shantala Sriramaiah est là pour vous faire chanter. Ses sessions ouvertes à tous ne sont que plaisir, avec un petit groupe réuni autour d’une méditation guidée par le chant. Une musicienne de la plus pure tradition familiale indienne, c’est carrément shanti shanti !
www.sanskritbelgium.com 

Yoga à la finca

Une semaine à Ibiza, dans la partie sauvage de l’île, pour se reconnecter. Chaque jour, deux heures de yoga vinyasa (des séquences de mouvements qu’on répète en rythme avec la respiration ) données par Diederick Trossel. Et aussi, en musique, la shaking meditation d’Osho et l’ecstatic flow dance. Méditation sur les chakras, pleine conscience et alimentation veggie pauvre en gluten et lactose, initiation aux superfoods... On en rêve !

Du 16 au 22 octobre, www.magicwithannabel.com 

Notre shopping

> Manduka. Le must-have des yogis qui voyagent ou qui suent sur leur tapis :  les serviettes éponges et les serviettes antidérapantes lookées qu’on emmènerait presque à la plage.

www.manduka.com ou dans les bons studios de yoga en Belgique.

> Nunu. Une marque d’une designer belge (Noenoe Roevens) qui monte, pour les tops et les leggings techniques et qui font des super (oui, vraiment) belles jambes.

En vente dans les bons studios de yoga ou sur
www.nunuactivewear.com 

> Yoga Rebel. Ze marque from US, spécialement designée par deux yoga girls very famous, pour le fun, les couleurs et les dessins (Kino MacGregor et Kerry Verna, alias @beachyogagirl). Mention spéciale pour les shorty sexy Liquido Om Star.

www.yogarebel.com 

> La collection de t-shirts Ba&sh #BashMantra, en collaboration avec la marque Ana Heart initiée par la yogi Rachel Novetsky. La collaboration qui tue pour la ville ou les ashrams, des mantras drôles et tellement nous (#I do yoga and I drink tequila, #I say hello sun & dance under the moon…). Et des modèles sexy.

Dans tous les magasins Ba&sh et sur leur webshop
www.ba-sh.com 

> Les t-shirts Spiritual Gangster, pour être un peu gangster mais aussi très karma, love, spiritual, peace, moon, soul… Bref, afficher son état d’esprit yogi, ça passe aussi par un beau marcel. Les matières sont fines, les coupes et les designs parfaits pour les déesses que nous sommes. Adoptez votre mantra et affichez-le sur votre chakra du cœur.

www.spiritualgangster.com