Et si le soutien-gorge était mauvais pour la santé?

Mis à jour le 12 février 2018 par ELLE Belgique
Et si le soutien-gorge était mauvais pour la santé?

Mal choisi et mal utilisé le soutien-gorge peut faire plus de mal que de bien à notre corps. Comment éviter les inesthétismes et autres douleurs physiques?

La poitrine est une zone fragile de notre corps. La peau y est extrêmement fine et pourtant soumise à rude épreuve. Le sein est en fait maintenu par du tissu musculaire attaché au-dessus des clavicules.

Et si porter un soutien-gorge conduisait à distendre ce tissu, alors que ne pas en mettre pouvait le renforcer? Le soutien-gorge peut également être à l'origine de maux de tête (oui oui!) ou de dos. Bref, il est important de bien le choisir pour éviter d'abimer votre poitrine ou de la compresser.

Voici quelques conseils pour bien choisir son soutien-gorge :

  • Mesurez votre tour de poitrine (placez le mètre juste en dessous de votre poitrine). Si vous avez un tour de poitrine compris entre 68 et 72 votre taille est de 85. Si vous avez un tour de poitrine compris entre 73 et 77 votre taille est de 90. Si vous avez un tour de poitrine compris entre 78 et 82 votre taille est de 95.
  • Déterminez la taille de votre bonnet (placez le mètre sur le sommet de votre poitrine). La différence entre votre tour de poitrine et cette mesure équivaut à votre taille de bonnet. Si la différence est de 19cm votre bonnet est D. Si la différence est de 17cm votre bonnet est C. Si la différence est de 13cm votre bonnet est A. Si la différence est de l'ordre de 23cm votre bonnet est F.
  • Préférez les soutien-gorges aux bretelles larges qui soutiennent efficacement et qui limitent les marques sur vos épaules.
  • Vérifiez que le modèle vous va parfaitement. Vos seins doivent remplir le bonnet (mais sans déborder sur le dessus ni sur les côtés).

Margaux Parthonnaud

La video mode du jour :
TOP 5 DES APPLICATIONS POUR REVENDRE SES VÊTEMENTS