La campagne pro-allaitement de l’Unicef, ça vous choque?

Mis à jour le 22 janvier 2018 par Laurence Donis
La campagne pro-allaitement de l’Unicef, ça vous choque?

Un tweet du Fonds des Nations unies pour l'enfance a provoqué la colère des internautes. On vous explique pourquoi il fait polémique. 

« L'allaitement stimule la santé d'un enfant, son QI, ses performances scolaires et son revenu à l'âge adulte ». La phrase est accompagnée d'une photo d'un couple tout sourire. La maman donne le sein à son bébé et à côté d'elle, on peut lire : « l'allaitement n'est pas qu'une affaire de femmes ». On a envie d'ajouter : « et reste un choix personnel ». En cette semaine mondiale de l'allaitement, l'Unicef y va à fond pour faire la promo du lait maternel mais le coup de pub est resté en travers de la gorge de nombreux twittos. Jugé culpabilisant pour les femmes qui ne peuvent pas donner le sein, ou qui ont tout simplement décidé de ne pas le faire, le message passe mal.

La video ELLE du jour :
COMMENT SAUVER SES CHEVEUX ABÎMÉS APRÈS UNE DÉCOLORATION

Mais pour le responsable communication d'Unicef Belgique, la campagne vise surtout les régions en voie de développement : « Dans ces pays, beaucoup d'enfants meurent à cause d'une malnutrition et donner exclusivement le sein pendant les six premiers mois peut réellement faire une différence. Le lait maternel est parfois mélangé à de l'eau qui n'est pas propre, ce qui provoque des problèmes d'hygiène et de santé », nous explique Philippe Henon. « Evidemment en Belgique, les conditions sont différentes, nous avons un meilleur accès aux soins de santé et il existe de bonnes alternatives. Nous faisons aussi la promotion de l'allaitement ici mais notre intention n'était pas de culpabiliser les mères, c'est à elles de prendre la décision. »

Crédit photo: Instagram Natalia Vodianova