Le mystère des chaussettes égarées enfin résolu

Mis à jour le 19 février 2018 par ELLE Belgique
Le mystère des chaussettes égarées enfin résolu

Des scientifiques expliquent la disparition de chaussettes en cours de lessive et calculent la probabilité que ce phénomène se produise.

Des scientifiques britanniques de renom ont identifié la cause d’un des plus grands mystères de la vie : ils ont découvert pourquoi nos chaussettes s’égarent en cours de lessive. Ils ont établi une formule mathématique selon laquelle les Britanniques perdraient en moyenne 1,3 chaussettes chaque mois, donc plus de 15 par an. Quand on sait que les Britanniques vivent en moyenne jusqu’à 81 ans, ces incidents domestiques représentent l’équivalent de 1 264 chaussettes perdues au cours d’une vie. Cela représente un coût considérable de 3 267 €.

Grâce à une étude commanditée par Samsung, l’équipe a établi la formule suivante, afin que vous puissiez aussi calculer la probabilité d’avoir des chaussettes dépareillées.

Formule de calcul des pertes de chaussettes : index de perte de chaussettes = (Q+C)-(P x A)

Plus le résultat est élevé, plus la probabilité de perdre des chaussettes est grande. Pour les plus motivés, la formule peut être adaptée afin de calculer la probabilité de perdre une chaussette au cours d’une semaine.

La video ELLE du jour :
COMMENT FAIRE POUSSER VOS ONGLES PLUS VITE

Probabilité = 0,38+(0,005 x Q)+(0,0012 x C)-(0,0159 x P x A)3

Signification des lettres

  • Q = Quantité de linge
    Calculée en multipliant le nombre de personnes du ménage par la fréquence hebdomadaire des lessives.
  • C = Complexité des lessives
    Calculée en additionnant les différents types de lessives par semaine (blanc + couleurs) et en multipliant le résultat par le nombre de chaussettes lavées chaque semaine.
  • P = Motivation des personnes qui font la lessive
    Mesurée sur une échelle de 1 à 5 où 1 signifie que la personne déteste faire la lessive et 5 qu’elle éprouve beaucoup de plaisir à faire la lessive.
  • A = Degré d’attention
    Le nombre de procédés qui sont mis en œuvre avant le début de la machine : vérifier les poches, dérouler les manches, mettre les vêtements dans le bon sens pour le lavage ou dérouler les chaussettes avant de les laver.

L’équipe qui a effectué l’étude a interrogé 2 000 personnes ravies de laver leur linge sale en public. A côté de cela, une série d’entretiens individuels approfondis ont été effectués, révélant les éléments suivants :

  • Les principaux facteurs expliquant la disparition de chaussettes sont la manière de trier le linge (blanc/couleurs/températures différentes) – et le nombre de chaussettes lavées lors de chaque cycle ;

Il existe également une foule de causes pratiques pour expliquer la disparition de chaussettes : chute malencontreuse de chaussettes derrière des radiateurs ou sous les meubles, erreur de tri dans le bac à linge (une chaussette blanche lavée avec les couleurs) de sorte qu’elles se retrouvent orphelines, chaussettes tombées du fil à linge avant d’être emportées par le vent.

Autres conclusions

L’étude a mis d’autres éléments en lumière.

  • Les chaussettes colorées représentent la majorité des chaussettes perdues (55 %), le reste étant composé de chaussettes blanches ou imprimées.
  • Un ménage moyen fait 2,45 lessives par semaine, soit 127,4 machines par an.
  • Plus d’un sixième des sondés (16 %) estime que faire la lessive est une perte de temps.
  • Pour près d’un cinquième des sondés (19 %), la principale source de stress en matière de lessive concerne les couleurs qui déteignent.
  • Les hommes font deux lessives par semaine, contre trois pour les femmes.
  • Sept femmes sur dix sont stressées par les lessives, contre 58 % des hommes.

L’étude et le sondage ont été réalisés à l’occasion du lancement de la gamme AddWash™ de Samsung, dont la trappe innovante permet d’ajouter, en cours de cycle, du linge, de l’adoucissant ou des vêtements lavés à la main et qui ne nécessitent qu’un rinçage, voire… une chaussette égarée !