Vrai/faux: tout ce que vous devez savoir avant de partir en vacances

Mis à jour le 15 avril 2018 par Marie-Noëlle Vekemans
Vrai/faux: tout ce que vous devez savoir avant de partir en vacances

Le Dermo Medical Center démêle le vrai du faux concernant les effets du soleil sur la peau. Tout ce qu'il faut savoir pour passer l'été en toute sécurité.

  • Une huile est aussi efficace qu’une crème ou un lait solaire

Vrai. Le niveau de protection d’un produit solaire est lié au SPF (Sun Protector Factor) indiqué sur l’emballage. Mais ce niveau de protection dépend aussi de l'épaisseur de produit appliqué. Attention à bien renouveler l'application de l'huile car celle-­‐ci est souvent appliquée en épaisseur moindre qu'une crème ou un lait.

  • Les coups de soleil finissent toujours par disparaître

Vrai et faux. En apparence, ils disparaissent, en laissant toutefois des rougeurs ou des taches pigmentées. Mais ces coups de soleil constituent un stress important pour la peau, source de modifications au sein des cellules cutanées, qui sont à l'origine de cancers cutanés des années plus tard.

  • Une exposition progressive fait durer le bronzage plus longtemps

Faux. Il est impossible de prolonger le bronzage car ce qui le déclenche est l’exposition aux rayons UV. Mais s’exposer progressivement, en se protégeant avec un produit solaire adapté diminuera le risque de coup de soleil.

  • Faire des séances d’UV en amont est utile pour préparer sa peau

Faux. Les séances d'UV n’ont jamais préparé la peau à l’exposition solaire. Elles se cumulent avec l'exposition solaire pour vieillir prématurément la peau et augmentent le risque de cancer cutané.

  • Doper son assiette en aliments riche en bêta carotène dès le printemps

Vrai . L’exposition solaire représente une agression pour la peau qui se défend grâce aux anti-­oxydants (bêta carotène, vita C, A , E, lycopène, polyphénols) dont les aliments colorés sont riches: vive le orange, le rouge et le jaune dans l’assiette ; à poursuivre tout au long du printemps pour être prêt(e) pour les vacances. Retrouvez toutes les recettes beautyfood pour l’été dans « Mon cahier beautyfood » écrit par le Dr Nadine Pomarède et Catherine Moreau aux éditions Marabout.

1/

protectionsoleil

  • On arrête de mettre une crème solaire quand on est bronzé

Faux. Les produits solaires protègent du coup de soleil, mais préviennent aussi le vieillissement cutané et réduisent le risque de cancers cutanés. Il faut donc continuer à appliquer son produit solaire durant toutes les vacances, même si on est bronzé.

  • Les enfants sont mieux protégés aujourd’hui

Vrai. Les parents protègent mieux leurs enfants : lunettes, chapeaux, vêtements protecteurs, et renouvellement de la protection solaire plus fréquent. Espérons que ces enfants devenus adolescents et jeunes adultes conserveront ces bonnes habitudes ...

  • Plus il fait chaud, plus le risque de coup de soleil est élevé

Faux. Le coup de soleil est relié à haut niveau d’UVB, c’est-à-dire pendant la période de l’été en Europe, même si la température n’est pas très élevée. Donc quand il y a du vent ou des nuages, on met un chapeau, des lunettes et un tee-‐shirt dès que possible et on applique son produit solaire.

  • On protège son visage du soleil si l'on a de la couperose

Vrai. Les rougeurs du visage, couperose ou érythrose, sont aggravées par l’exposition solaire. Il est donc impératif d’appliquer un produit solaire, au moins SPF 30 toutes les deux heures en cas d’exposition. Et le chapeau est obligatoire. Or, les patient(e) ont plutôt tendance à s’exposer car le bronzage masque transitoirement les rougeurs. Après les vacances, prenez RDV avec votre dermatologue afin de traiter la couperose avec des séances de laser vasculaire.

  • On ne peut pas faire d’épilation laser avant de partir en vacances

Faux. Pour passer un été sans poil disgracieux, prévoyez une dernière séance d’épilation laser au moins 10 jours avant de partir en vacances.

  • On ne fait pas de séances de peelings superficiels tant que l’on est bronzé(e)

Faux. Lors de l’exposition solaire, la peau s’est épaissie et pour doper l’éclat de sa peau rien de tel qu’une séance de peeling superficiel pour exfolier les cellules mortes.

  • On ne fait d’injections avant de partir au soleil

Faux. Les injections de Botox® et d’acide hyaluronique ne sont pas contre-­‐indiquées même quelques jours avant le départ au soleil.

  • On ne fait pas d’épilation laser quand on est bronzé(e)

Faux. Les lasers épilation indiqués sur les peaux foncées et très foncées peuvent être utilisés sur des peaux bronzées. En revanche, il faudra attendre 4 à 6 semaines après le retour des vacances, pour recommencer les séances d’épilation avec le laser Alexandrite.

2/

protectionsoleil

  • On ne traite pas les taches pigmentées en été

Vrai. Les taches pigmentées du visage, mains et décolleté induites par les expositions solaires antérieures seront traitées par laser pigmentaire à la rentrée, après 4 à 6 semaines après la fin des expositions solaires.

  • On arrête tous les traitements contre l’acné au soleil

Faux. Certains traitements locaux mais aussi par voie orale comme le Zinc peuvent être poursuivis lors de l’exposition solaire. Si vous avez un doute, demandez conseil à votre dermatologue avant de partir. Un médicament à part, l’isotrétinoine doit être arrêté 3 semaines avant les vacances.

  • On n’expose pas au soleil les cicatrices récentes

Vrai. Les cicatrices de moins de 6 mois doivent être protégées du soleil avec un pansement ou en appliquant un produit solaire avec un SPF 50+ toutes les deux heures.

  • On expose au soleil les lésions d’eczéma

Vrai. Les rayons UVA inhibent la réaction allergique responsable des lésions d’eczéma qui s’améliore voire disparaît lors de l’exposition solaire ; pas une raison pour ne pas protéger sa peau avec un produit solaire adapté.

  • On peut s’exposer au soleil si est enceinte

Vrai. L’exposition solaire n’est pas contre –indiquée pendant la grossesse mais elle doit être très prudente, en particulier sur le visage pour éviter tout masque de grossesse. Jamais sans ses lunettes, ni son chapeau!

  • On évite toute exposition solaire si on a un masque de grossesse

Vrai. Ces taches pigmentées vont s’accentuer dès les premiers jours de vacances, même avec une protection solaire 50+. Chapeau obligatoire, lunettes et Rdv chez le dermato dès le retour des vacances pour les traiter.

  • On améliore son acné avec l’exposition solaire

Vrai et faux. L’exposition solaire épaissit la peau et empêche les microkystes de s’enflammer. La peau, en apparence s’améliore, mais attention au retour : poussée de boutons au programme ! Pour éviter cela, optez pour des protections solaires non grasses, spécifiquement formulées pour les peaux à problèmes et prenez Rdv chez le dermato dès la fin de l’été.