Virginie Morobé: c’est qui cette fille ?

Mis à jour le 12 février 2018 par Elisabeth Clauss
Virginie Morobé: c’est qui cette fille ?

Elle a lancé il y a moins d’un an sa marque éponyme et affiche déjà 35 points de vente haut de gamme.

Vingt ans d’expérience feront toujours la différence

Virginie Morobé œuvre depuis vingt ans dans l’industrie du soulier. Elle a travaillé pour Frida à la vente, au styling, au design. Là, elle dit avoir tout appris. En 2012, elle crée March23, une marque qui porte sa date de naissance. Deux ans plus tard, elle crée une maison 100 % belge, au cuir 100 % italien cousu au Portugal.

2

Son style, sa bataille

Son idéal est fashion. Virginie garde la tendance en ligne de mire. Bientôt, elle fabriquera aussi des modèles imprimés en velours, l’une des grandes folies de 2016. « Une femme a besoin de posséder différents styles de chaussures dans son armoire, selon qu’elle doit courir en ville ou sortir le soir. Alors, je fais des chaussures pour toutes les occasions. »

La video mode du jour :
HALLOWEEN 5 COCKTAILS TERRIFIANTS À DÉGUSTER SANS TREMBLER

4

Sa philosophie

« Je me sens bien en Levi’s vintage et cachemire, mais les chaussures, c’est ce qui exprime toute ma personnalité. Les Belges restent classiques dans le choix des leurs. À Paris ou à Londres, on ose s’exprimer avec ses souliers. Il est temps que ça galope, ici ! »

3