Viktor & Rolf : l’art de la mode

Publié le 28 janvier 2016 par Elisabeth Clauss
Viktor & Rolf : l’art de la mode

Depuis que les Néerlandais Viktor & Rolf ont arrêté le prêt-à-porter et concentrent leur imaginaire sur la Couture, ils construisent, saison après saison, un musée vivant de postulats passionnants.

Après le défilé performance de la saison Couture AH15-16, où des mannequins dressaient, littéralement le tableau de la mode comme un art (ou de l'art comme une mode ?), après le lancement de leur court-métrage "Nightwatch", dans lequel l'art prend corps (à moins, une fois encore, que ça ne soit le contraire ?), Viktor & Rolf ont présenté à Paris un défilé d'objets vestimentaires d'art contemporain. Des statues, inspirées des visages de Cocteau peut-être, des déconstructions de silhouettes que n'aurait pas renié un Picasso avide de 3D. Une matière technique, gaufrée et rembourrée, faconnat des géantes échappées de l'Ile de Pâques et finalement, une question : les saisons tournent, se dévorent, se digèrent et s'oublient : que restera-t-il de tout ça ? La mode quand elle aura fusionnée à l'art, dare-dare. Poser des questions, c'est salutaires, y compris quand c'est statuaire.