Sexe: 3 tendances beauté du moment

Mis à jour le 10 janvier 2018 par ELLE Belgique
Sexe: 3 tendances beauté du moment

1

 

Parce que le sexe aussi à ses tendances... Quel est l'esthétique à la mode en ce moment ? 

  • Chirurgie de l’intime

Dévoilée par l’épilation intégrale, notre intimité s’expose au regard et à la confrontation avec les sexes aux proportions parfaites des pornstars. Chez certaines, des lèvres trop grandes ou « mal formées » peuvent faire naître de véritables complexes.

Il existe une chirurgie esthétique spécialisée dans ce domaine : la nymphoplastie consiste à réduire la taille des petites lèvres au bistouri ou à augmenter le volume des grandes lèvres trop plates par lipogreffe. L’intervention se fait sous anesthésie générale ou locale.

La video ELLE du jour :
5 ASTUCES POUR RÉUSSIR SON PAIN MAISON À TOUS LES COUPS

Une semaine à dix jours sont nécessaires avant de reprendre le travail. Et pour les relations sexuelles, on attend une cicatrisation totale (en général un mois). Mais bon, en avez-vous vraiment besoin ?

Infos : www.churchill-aesthetic-center.be, 02 340 11 77.

  • A poil

L’expression « à poil » bientôt has been ? Selon une étude Ipsos de 2014 sur l’influence du porno sur le rapport au corps, l’épilation intégrale gagne du terrain chez les jeunes. Si 14 % des femmes s’épilent intégralement, le chiffre s’élève à 45 % chez les moins de 25 ans. Et si on additionne toutes les formes d’épilation (maillot intégral, ticket de métro, maillot brésilien avec épilation des poils sur les lèvres), la proportion de femmes épilées de « près » monte à 22 % chez l’ensemble des Françaises (à quand des chiffres belges ?) et à 56 % chez les jeunes de moins de 25 ans.

Nous ne sommes pas les seules à jouer du rasoir ou de la cire, mais d’après une étude Veet, seuls 7 % des hommes s’épilent les parties intimes. Une question d’ego (dégagé, le sexe paraît plus long) et d’amour « propre » (on ne risque pas de s’étouffer avec un poil si notre bouche s’égare). Peut mieux faire…

  • Marée blanche

Jamais nos parties intimes n’auraient été aussi exposées et formatées. Dernière mode en date : afficher un teint de porcelaine sur la zone anale, comme les stars du porno. À croire qu’on se refilerait nos sextapes !

Cette technique de blanchiment – anal bleaching ou anal lightening, en anglais  – se fait à l’aide de lumière pulsée. Il suffit de deux à trois séances pour atteindre le résultat recherché. Ça vaut aussi pour les mamelons et la vulve.

Certains instituts esthétiques le pratiquent en toute discrétion en Belgique. On vous le dit juste pour info car on n’adore pas l’idée.

Une idée de prix ? 150 € la séance de 40 minutes chez Beauty Spirit à Bruxelles. 0475 36 71 03. www.beautyspirit.be

Belen Ucros