Une somalienne utilise Instagram pour changer l’image de son pays

Mis à jour le 16 février 2018 par ELLE Belgique
Une somalienne utilise Instagram pour changer l’image de son pays(c) Instagram @ugaasadda
(c) Instagram @ugaasadda
(c) Instagram @ugaasadda

Un peu de douceur dans ce monde de brutes ! Ugaaso Abukar Boocow, une jeune somalienne de 27 ans, tente de renvoyer une image positive de son pays grâce au réseau social Instagram.

La Somalie n'est pas vraiment ce qu'on appelle un haut-lieu touristique. En proie à la guerre civile depuis les années 90, le pays fait plus parler de lui pour ses problèmes de sécurité que pour ses palmiers foisonnants et son sable fin.

Qu'a cela ne tienne ! Pour rompre avec cette image franchement pas très sexy, une jeune somalienne de 27 ans a eu une idée toute simple: militer en images via son compte Instagram.

(c) Instagram @ugaasadda
(c) Instagram @ugaasadda

En 2014, après un cursus suivi au Canada, Ugaaso Abukar Boocow rentre dans son pays d'origine qu'elle a quitté en 1991 à cause de la guerre et découvre une terre qui a plein de choses à dire et à offrir.

Au départ, elle ouvre son compte Instagram juste pour donner quelques nouvelles à ses amis et à sa famille restés au Canada. Elle y publie des images et vidéos marrantes sur son quotidien.
La belle n'imagine pas à ce moment devenir un symbole.

2015-04-23_14h17_16 2015-04-23_14h18_30

Mais très vite elle découvre la magie de la toile (son compte Instagram passe de 150 à 50 000 abonnés en 6 mois), et se prête au jeu en publiant des photos simples et percutantes de l'Afrique : "Je veux montrer au monde l'Afrique que je vois. Bien qu’il ait été ravagé par la guerre, l’avenir de mon pays est très prometteur. Nous sommes à une époque où les médias sociaux sont des sources fiables d'information. C'est instantané ! J’en profite pour mettre en valeur un récit humain et léger de la Somalie" , explique Ugaaso Abukar Boocow.

2015-04-23_14h10_56 2015-04-23_14h11_46

2015-04-23_14h12_21

2015-04-23_14h10_11

2015-04-23_14h17_54

En plus de ses sorties près des lagons bleus de Mogadiscio, Ugaaso travaille comme collaboratrice au Ministère de la reconstruction somalien.

Son compte Instagram compte à ce jour de plus de 75.000 abonnés, à qui elle raconte à sa façon et avec son regard l'Afrique au quotidien.

Adja Kiaku