On a testé: le MangaKat Café

Mis à jour le 20 novembre 2018 par Marie-Noëlle Vekemans
On a testé: le MangaKat CaféPhoto: Karl Lagerfeld & Choupette
Photo: Karl Lagerfeld & Choupette
Photo: Karl Lagerfeld & Choupette

Un second bar à chats a ouvert ses portes à Bruxelles le 13 février 2015. En tant que cat lover de compet, je me suis dévouée/précipitée pour aller y faire un tour. C'était comment ?

Dès le hall d'entrée, le ton est donné. Des flèches indiquent que le MangaKat Café se trouve au premier étage du bâtiment. Je monte une première volée d'escaliers et je souris. Sur le palier, je découvre une table haute où sont disposés plusieurs rouleaux attrape-poils ... les chats ne sont plus très loin. Je passe une grille en bois (le chat est fan de bêtises et la fugue est dans son top 3)  et pousse une porte. A peine à l'intérieur, je tombe nez-à-nez avec Sophie qui se dirige vers moi la queue en forme de point d'interrogation. Elle me renifle, se frotte et finit par s'asseoir sur mon sac à mains que je viens de poser sur la table. Je suppose que j'ai gagné mon droit d'entrée.

Sophie
Sophie

Ensuite, arrivent Domingo, Luz, Lord, Yuki et Yomi (le chat est une commère). Certains viennent se frotter contre mes jambes, d'autres me nient royalement ... et retournent se coucher (le chat a aussi ses humeurs ...).

Ma première impression: ici, c'est l'humain qui vient boire un verre chez les chats. Eux sont totalement à l'aise dans leur espace. Tous sont sociables et cherchent le contact.

Yuki
Yuki

 

Le MangaKat Café n'est pas très grand. Il s'agit de deux pièces à la déco rétro, un peu vieillotte même, mais chaleureuse. Il y a une vraie atmosphère dans ce lieu. Une grande bibliothèque de mangas est à la disposition de la clientèle, il y a des canapés confortables, des tables et des chaises où se poser et de très grands arbres à chats un peu partout.

2

Rubenia Timmerman, porte-parole du lieu, m'en dit un peu plus sur le fonctionnement du bar: "En tout, il y a six chats qui vivent ici en permanence. Ils ont été adoptés, dans deux refuges différents, par les exploitants du restaurant De Ultieme Hallucinatie qui se trouve au rez-de-chaussée. Ils sont arrivés le 10 janvier et le bar a ouvert le 13 février. Ils ont ainsi eu le temps de s'approprier les lieux et d'y être chez eux".

Le bar n'est ouvert que deux soirs par semaine: le vendredi et le samedi de 18h à 23h. Mais Rubenia passe tous les jours prendre soin d'eux. Il est possible d'y boire un verre et de manger des tartes sucrées ou salées. Vous pouvez, par exemple, tout à fait venir prendre l'apéro ou le pousse-café au MangaKat Café et aller dîner au restaurant situé 20 marches plus bas. Les bacs et la nourriture des chats ne sont pas visibles des clients. L'endroit est très propre et l'entrée est gratuite. Il est aussi possible d'y faire des événements privés dans le respect du bien-être des animaux, évidemment.

Seule déception: le nombre de chats. Je m'attendais à (beaucoup) plus. A ce que ça sieste et ça coure dans tous les sens. Six c'est un peu comme à la maison...

Adresse: 316, rue Royale à Bruxelles.

Leur site web : http://www.mangakatcafe.com/fr/

11002630_1552979438292707_106819673273685690_n
Luz

Photos: François GUERISSE.