J’ai testé: l’initiation au Tantra

Mis à jour le 13 février 2018 par Marie Guérin
J’ai testé: l’initiation au Tantra

 

Comment se déroule une séance d'initiation au tantra ? À quoi ça sert ? J'y vais seule ou pas ?

Le Tantra, c'est quoi ?

L'Académie des Arts de l'Amour propose une série de cours, séminaires, conférences et autres ateliers afin de nous apprendre l'art d'aimer (vaste programme !) Parmi, ces cours, l'initiation au Tantra, animée par Didier de Buisseret et Alexandra Renversé.

Mais qu'est-ce que c'est ? Selon Swami Satyananda, maître de yoga, le Tantra est « la science de l'expansion de la conscience et de la libération de l'énergie ». L'initiation au tantrisme est le chemin d'une "spiritualité incarnée"explique Didier. Il s'agit de réaliser des exercices pour se connecter avec son corps et son énergie sexuelle.

Comment ça se passe ?

D'emblée, les choses sont mises au clair. L'énergie sexuelle ne se limite pas aux relations sexuelles, il s'agit d'une énergie fondamentale que l'on puise en nous. Dès le début, la séance se place sous le signe de la bienveillance et du respect du corps. C'est une atmosphère qui se maintiendra le long des trois heures du cours.

Pieds nus, une quinzaine de personnes sont assis tailleur, le moment est à la décontraction. Durant cette séance, quatre exercices sont particulièrement marquants.

Tandava : la méditation dansée se pratique les yeux fermés, genoux fléchis et permet, en réalisant des mouvements lents, de sentir son corps, de le décharger des angoisses.

La respiration sexuelle: elle se pratique en position assise sur les genoux, un coussin entre les jambes, en exécutant des mouvements du bassin afin de ressentir son énergie sexuelle.

L'exercice du toucher: par deux, on apprend, uniquement par le contact des mains, à réaliser un toucher affectif (lent, profond), sensuel (plus superficiel, rythmé) et sexuel (profond et rythmé).

Le dernier exercice est sans doute celui qui bouleverse le plus les participants. Réunis dans un espace confiné, les yeux fermés, ils doivent venir à la rencontre des autres. Étreintes, touchers hésitants, frôlements, la communication passe par l'expression du corps. Cet exercice confrontant est vraiment l'aboutissement de la séance.

C'est pour qui ?

Si pour les animateurs du cours il s'adresse à tous, il faut constater que les personnes présentes sont en couple avec une moyenne d'âge variant de 40 à 60 ans. Des gens qui ont déjà une expérience commune et une connaissance du corps de l'autre.

Y aller seule n'est franchement pas l'idéal. Lors des exercices par deux, on regrette de ne pas avoir notre partenaire. L'objectif est de se connecter avec sa propre énergie sexuelle, cependant, il est beaucoup plus agréable de pouvoir la partager.

Il faut arriver au cours l'esprit ouvert. Si les exercices sont, par définition, "physiques", il y a tout de même énormément de spiritualité. L'éveil des chakras (points d'énergie), la communication avec notre yoni (vulve, énergie féminine) ou notre lingam (phallus, énergie masculine) sont des notions développées dans le cours et qui font partie du tantrisme.

"Il s'agit avant tout d'une initiation au tantra afin que les gens puissent se familiariser avec cette discipline et apprendre une certaine bienveillance par rapport à son corps, une sérénité physique" explique Julie Van Rompaey, directrice de l'académie. Et s'il ne fallait retenir qu'une chose de cette séance, c'est bien celle-là: on en sort avec la banane et la certitude qu'on se sent beaucoup mieux dans notre peau que trois heures auparavant.

Plus d'infos ? www.aaah.be