2015: l’astro délire

Publié le 31 décembre 2014 par Elisabeth Clauss
2015: l’astro délire

couv

Les astres sont formels : l’année qui vient s’annonce bien. En tout cas, on va faire
en sorte. C’est le meilleur moyen de toucher les étoiles (et réciproquement).

  • Bélier

Ce que disent vos astres. Profes-sionnellement, c’est grâce au lâcher- prise que vous gravirez les échelons. Amoureusement, lâchez prise-de-tête à votre conjoint, si vous voulez grimper sur son échelon à lui.

Et donc. Le Bélier, plus têtu qu’une paire de mules, va devoir mettre son impatience au placard et ses attentes démesurées vis-à-vis des autres au rencard. Les filles à cornes du printemps ont un talent inné pour communiquer. Qu’elles commencent par nettoyer non pas leurs toiles d’araignée de l’hiver, mais leur présence sur la toile. Car selon Netino, société française spécialisée dans la modération et la qualité de fréquentation des sites internet, la grande tendance sur les réseaux sociaux en 2015, ce ne sera plus le nombre de likes et de fans sur votre page, mais la pertinence des commentaires. Fini la chasse au clic, les selfies compulsifs : après la slow food et la slow fashion, le slow networking..

  • Taureau

Ce que disent vos astres. Remises en question, retour aux sources, au boulot comme au privé, le taureau sera secoué. Célib’, vous aurez la cuisse et le cœur légers, en couple, ce sera l’heure des grosses remises en question qui empêchent de dormir. Mais s’interroger sur son avenir, ça ne veut pas dire boucler ses valises ! Tem-po-ri-sez.

La video ELLE du jour :
COMMENT SAUVER SES CHEVEUX ABÎMÉS APRÈS UNE DÉCOLORATION

Et donc. Cette année, la mode s’aligne sur vos amours. Tendance baba cool et mœurs peace & love, les blouses de mousseline, comme vos relations sentimentales, seront fluides, transparentes, parfois courtes, colorées et variées. Les volants, les ceinturons de cuir, les fleurs à gogo, bref, toute cette kermesse shiny que vous critiquez habituellement fera soudainement votre bonheur. Pourquoi ? Parce qu’elle apporte de la légèreté ! Vous en avez tant manqué, l’an passé. En 2015, le Taureau, qui a besoin de sérénité, s’équipe flower power, blue velvet et Red Bull pour rejouer Woodstock à Knokke.

1/

3

  • Gémeaux

Ce que disent vos astres. 2015, c’est l’année des promesses tenues, des cadeaux de la vie, des succès mérités. Une période faste d’une rare densité : vous cueillez ce que vous avez semé, et même des trucs que vous n’attendiez pas, parce que vous pensiez vous être plantée. Mais planter, parfois, c’est faire germer.

Et donc. Pour les Gémeaux, cette nouvelle année ne sera que suavité et sensualité. Le plaisir nonchalant de récolter ce que l’on s’aime. Cultivez votre capital sensualité, vous entrez dans une ère de calme et de contemplation. Ce qui n’empêche pas les pulsions. Le slow sex, vous connaissez ? C’est une mouvance de sensu-sexualité, un concept en pleine érection, pardon expansion, fondé sur l’idée de faire l’amour en pleine conscience et pas de s’envoyer en l’air lors d’un quickie fugace entre deux portes, avec pour seul objectif l’orgasme (car en cinq minutes, c’est toujours le même qui en profite). La sexothérapeute américaine Diana Richardson signe un bouquin de slow reading, « Slow Sex, Faire l’amour en conscience ». Ce qui implique d’avoir du temps et pas de se grouiller parce que le réveil va sonner dans six heures, et surtout d’aimer en pleine lucidité. Enfin, pas tout à fait : sinon, on évincerait les trois quarts de nos amants, non ?

  • Cancer

Ce que disent vos astres. Vous allez péter d’énergie. En couple, il ne faudra pas que votre compagnon vous mette du sable dans les rouages, vous pinceriez fort. Célib’, vous manifesterez une belle ouverture aux opportunités (une crabe chaude comme de la bisque). Et vu qu’au boulot y’aura un rythme de bulots, vous risquez de profiter de la première marée pour vous sortir de là. Ce sera l’année des décisions.

Et donc. Mettez-vous au Pound. Une discipline cardio venue de Californie, qui mixe fitness à la dure (ce sont deux Américaines, Kirsten et Christina, qui ont pondu le Pound), rock à fond de balle et pilates. Et surtout : des baguettes fluos au bout des doigts. Plus années 80, tu te rases la nuque et tu mets des pendants d’oreilles triangles en plastique blanc. On a l’impression de danser sous acide en compagnie de Véronique et Davina au milieu d’un cortège du 21 juillet. Le bénéfice de la chose ? ça défoule le Cancer un peu tendu du body, et ça lui fait brûler dans les 1 000 calories en même pas une heure. Merci qui ? Merci l’hyperactivité de 2015.

  • Lion

Ce que disent vos astres. Inespérée, une année pleine de raison vous tombe dessus. Pas de drague intempestive, pas de décision professionnelle prise à l’emporte-pièce un soir de biture à la fête du bureau. On plante et on arrose, on gagne en patience ce qu’on perd en impertinence : voici qu’en 2015, le lion se taille la part du sage.

Et donc. Prenez de la hauteur : le lion au balcon, prêt à ronronner comme un gros chat patient, s’offre une année d’introversion. Comment on gère le repli des astres sans frôler le désastre ? Grâce au nouveau livre du psychologue américain Brian Little, traitant des sciences de la personnalité, « Me, Myself, and Us : The Science of Personality and the Art of Well-Being ». On y apprend que plus on est introverti et on a la trouille de s’affirmer en public, moins il faut prendre d’excitants, ça inverse leur effet. Le café avant une grosse réunion, ça endort le timide, que le stress pousse dans les bras de Morphée, où il va morfler. Le Lion sera à l’aise dans des conversations qui le passionnent mais pas dans les pinces-fesses, détestera son nouveau smartphone parce qu’il doit parler dedans, et réfléchira avant de parler. Goûtez-la, cette accalmie : comme l’hiver, elle ne durera pas.

2/

2

  • Vierge

Ce que disent vos astres. Vous allez vous la péter jusqu’aux étoiles. Succès professionnels – malgré un nouveau venu à la rentrée qui vous contrariera sans vous faire l’ombre –, triomphes amoureux (grandes déclarations espérées par les cœurs à prendre et harmonie en couple pour les baguées). C’est l’année où on est contente de soi, limite égoïste. Et pour une fois, on ne va pas faire sa vierge.

Et donc. En 2015, la Vierge fera exploser son Klout. Pour celles qui vivraient encore dans un bocal étanche préhistorique sans réseaux sociaux, époque d’avant les Bi-Bop, ces ancêtres français des smartphones (1991-1997) avec leurs phénoménales performances en 1G et la minutes d’appel facturée un rein, le Klout mesure notre popularité virtuelle. Combien on poste, on twitte, on retweete.  Quelle est l’étendue de notre influence sur la toile. Sous 60/100, on est un moucheron du web. Au-dessus, c’est qu’on a beaucoup trop de temps à perdre. La Vierge, en mode mégalo, prendra 20 points dans le Klout, on vous le garantit.

  • Balance

Ce que disent vos astres. C’est une année de construction. Au boulot, vos ambitions prendront du bonnet et en amour, vous gonflerez le giron. Ce sera l’harmonie en couple, et un chahut émotionnel salvateur pour les célibataires. La Balance oscillera entre sécurité et poussées dentaires longues, portée par un vent de confiance.

Et donc. Il est temps de gravir une montagne à votre mesure. Un des garçons Law, par exemple. Jude, le père, 42 ans, qu’on verra bientôt dans « Spy », un film d’espionnage comme son nom le suggère subtilement, acteur possédant toutes ses dents mais pas tous ses cheveux – c’est un signe de virilité, on plébiscite –, heureux père de cinq rejetons (autre signe de virilité), vous croisera pendant sa promo européenne chez Uniqlo, le géant du mass market japonais (stylé). Il hésitera entre une gigoteuse ultralight en duvet et une chemise ultrasex à porter ouverte sur le torse qu’il exposera à l’angine, lançant à la cantonade : « Law is hard but it is Law »*. C’est bien ce qu’on lui demande, au jeune père. Sinon, on peut toujours se rabattre sur le fils Rafferty, tout juste 18 ans (ouf), mannequin, le regard de la couleur d’un torrent irlandais gelé. Pour la Balance, 2015, c’est Law profile ou assimilé, compris ?

* « La loi est dure, mais c’est la loi. »

  • Scorpion

Ce que disent vos astres. Après une hibernation frisant la catatonie de début d’année, vous aurez la bougeotte dès le printemps. Remises en question et culture d’un tempérament aventureux, vous avez juste reculé pour mieux piquer.

Et donc. Dans une posture d’observatrice, c’est avec un petit moral que vous attaquez 2015. Jetez un œil au dernier bouquin de la psychanalyste Claude Halmos, « Est-ce ainsi que les hommes vivent ? » (Fayard).  Une mise en perspective de la sinistrose sociétale aussi répandue que les robes foulards de l’été prochain, comme chez Elie Saab et Giorgio Armani, juste inversement réjouissante. Son propos : normal de flipper, « la crise a engendré une crise psychologique ». On ne devient pas parano, mais presque. Comment sortir de cet hiver moral ? Soit la jolie Scorpione change le monde (sauf que lundi, elle a piscine), soit elle change son regard, et se pare de franges et de couleurs. Et chez des Belges si possible, à l’instar du super optimiste Cédric Charlier, qui a mis plein de soleil dans sa prochaine collection.

3/

1

  • Sagittaire

Ce que disent vos astres. Cette année passera pour vous à la vitesse d’une it-tendance de mass-market (dix minutes en rayon), avec un mini sas de récup à la rentrée, mais à peine.

Et donc.Vous courez ? Faites-le brillamment. Dès le printemps, vous opterez pour les pierreries collées aux pieds. C’est stupéfiant comme incontournable : le soulier de vair 2015 devient soulier de verre, basket à pampilles, escarpin à cabochon en faux cristal. C’est pas bien pratique pour conduire, ça ne s’accorde avec pas grand-chose, et c’est fragile. Raison de plus pour sauter sur votre paire, et vous offrir une année envoyée comme un e-mail diamant.

  • Capricorne

Ce que disent vos astres. Préparez vos mouchoirs parfumés à l’eau de rose pour essuyer vos larmes de bonheur : l’année sera hyper-romantique, surtout pour celles qui auront eu le déclic et le bon clic d’aller dégoter l’amour sur internet. Niveau boulot, vous serez dans le flou, mais quand le sexe va, la tête, on s’en fout.

Et donc.-- Vous partirez dîner sur l’eau d’un lac avec le clone de Charlie Dupont que vous avez dégoté, lui aussi, en ligne.
La Capricornette tisse sa toile, et finit l’année en pleine apogée.

  • Verseau

Ce que disent vos astres. Des surprises, des pulsions de tri dans vos relations, du rock’n’roll dans votre vie. Vous comptiez vous reposer sur vos lauriers ? Ils vont si bien vous piquer au bon endroit, que vous vous relèverez vite pour foncer vers l’inconnu. Qui sera peut-être jeune, beau et sexy. Ou pas.

Et donc. Pour mieux vous affirmer, considérez le fait qu’environ 90 % des infos transmises au cerveau passent par les images (même à quatre heures du matin en boîte avec des lunettes noires ; on risque juste de voir autre chose le matin au réveil). Le mot d’ordre : maquillage naturel (challenge), teint irréel de perfection, peau douceur de fœtus. Les cheveux teints bien sûr, mais dans des tons à la chimie, insoupçonnable. La bouche nude, les yeux pâles, à peine du mascara. Cette année sera celle de la fille saine : Verseau, versez dans le contrôle de votre message (vous), c’est ce que vos interlocuteurs jugeront en premier, même les idéalistes du moi profond qui le nieront la tête sur un billot bio.

  • Poissons

Ce que disent vos astres. Bonnes résolutions, intuition et créativité vous réussiront cette année. Soyez attentives à vos vrais amis, qui ne sont pas toujours ceux que vous croyez, vous pourriez être surprise. Niveau love, c’est la fête du slip. Dommage que les poissons n’en portent pas…

Et donc. Vous vous inscrivez à un cours de kizomba, cette danse qui vient d’Angola, mix entre le tango (pour la partie du haut) et le twerk (pour le bas), qui commence à faire un tabac en Europe. Le tout sur une musique langoureuse et sensuelle, c’est le slow classé X. La bonne nouvelle, c’est que les fesses généreuses sont bien vues. Un bon test pour évaluer les véritables intentions de vos amis, de vos collègues – même les filles – et de votre Jules. 2015, vous ouvre les bras, prenez l’année bien en face, le dos ondoyant. Une année pour Poissons pleines de cul-haut.