Quel cursus choisir pour se lancer dans la mode ?

Mis à jour le 19 novembre 2018 par ELLE Belgique
Quel cursus choisir pour se lancer dans la mode ?
course
(c) La Cambre - Final show14. Photo Catwalk Pictures / Etienne Tordoir

La rentrée approche et il va bientôt falloir faire un choix: dans quelle école s'inscrire ? Pour celles qui veulent se lancer dans un cursus artistique orienté mode, une petite mise au point s'impose.

Avant toute inscription, il y a quand même quelques petites choses à savoir. Parce que le rêve c'est beau, mais il faut redescendre sur terre. Entrer dans le milieu de la mode, c'est beaucoup beaucoup (vraiment beaucoup) de travail. Vous êtes débutante ? Alors, montrez votre potentiel créatif dès le début.

1/

KASKA

  • Académie Royale des Beaux Arts d'Anvers

C'est quoi ? 

L'une des écoles les plus prisées au monde. Tout simplement. La mode y est considérée comme un moyen d'expression de notre temps, mais pas seulement. C'est un lien entre le corps et les codes sociétaux, une manière d'entreprendre de manière artistique et créative.

Le programme se déroule en cinq ans. Les élèves y apprennent à développer leur signature stylistique, grâce à un cursus technique et artistique.

Le plus ? 

Puisque les examens d'entrée sont en cours, il n'est plus possible de postuler pour la formation de jour. En revanche, il existe une formation qui se déroule le soir, deux fois par semaine. Une formation créative et visuelle, dans l'option mode et costume de théâtre. Les élèves bénéficient de connaissances complémentaires pour étoffer leur parcours. Ils se spécialisent sur le plan technique, pour ensuite lancer leur propre carrière.

Pour s'inscrire, c'est par ici.
Et pour plus d'infos, cliquez ici.

2/

illu-saint-luc

  • Ecole de Promotion Sociale Saint-Luc : bachelier en stylisme de mode (Bruxelles)

C'est quoi ? 

Une formation en trois axes: artistique, technique et commerciale dans la création de vêtements et d'accessoires. Les étudiants allient art et gestion commerciale.

Le gros plus ? 

Les formations sont modulaires et organisées en horaire décalé. Ce cursus professionnalisant offre la possibilité aux étudiants d'intégrer le monde de la mode au terme de trois années de formation.

Grâce à ce diplôme, vous aurez la possibilité de vous inscrire pour un Master. L'EPS Saint-Luc n'offre toutefois pas ce type de formation.

Conditions d'admission ? 

Il n'y a pas d'examen d'entrée pour les personnes ayant obtenu leur C.E.S.S. Pour celles qui ne l'auraient pas obtenu, une épreuve d'admission en math et en français est organisée.

Prix ?

Chaque module affiche un prix différent, mais on est bien loin des coûts habituels pour ce genre de formation. Si vous remplissez ces conditions, vous pourrez être exonérés.

Toutes les infos, par ici.

3/

aterliers-lannaux
©Marine Leclercq
  • L'Atelier Lanneaux à Bruxelles

C'est quoi ? 

Il s'agit d'une école privée, créée en 1992. On y défend le savoir-faire, en apprenant à réaliser des patrons et des toiles.

Le but de l’école est de former des étudiants à entrer sur le marché de l’emploi. Le styliste-modéliste peut devenir créateur indépendant, styliste ou modéliste en entreprise, styliste-conseil au sein d’un bureau d’études, acheteur pour des magasins spécialisés, responsable de produit, styliste pour des magazines de mode, etc.

Le gros plus ? 

Le cursus est spécifiquement orienté vers le prêt-à-porter haut de gamme, ainsi que la Haute Couture.

Conditions d'admission ?

Tous les détenteurs du C.E.S.S. ont accès à la formation. Les élèves doivent présenter un dossier de dessins et seront interviewés par la direction. L’inscription n’est effective qu’après le premier versement de 1350 € (formation de base).

Prix ? 

Le minerval s’élève à 6850 € par année scolaire.

Pour plus d'infos, c'est par ici.

4/

ifpme

  • Chateau Massart Mode (Centre IFAPME à Liège)

C'est quoi ? 

Une formule idéale pour apprendre le métier de chef d'entreprise en stylisme - création de mode. La formation s'étale sur trois ans, en horaire décalé (cours du soir et parfois le samedi matin). Elle est dispensée par des professionnels en activité dans leur discipline.

En plus des cours spécifiques au secteur de la mode, les élèves bénéficieront également de cours de gestion (droit, comptabilité, etc.).

Conditions d'admission ?

La seule condition, est d'avoir son diplôme C.E.S.S. ou un équivalent.

Pour plus d'infos, cliquez ici.

5/

mda-illu
(c) Mode & Design Academy
  • Design & Mode Academy à Bruxelles

C'est quoi ? 

C'est le petit nouveau dans le paysage du fashion apprentissage. L'Executive Master in Fashion & Design Management est un master complémentaire d'un an. Il se divise en six mois de cours théoriques et six mois de stages. Il est destiné à tous ceux qui veulent travailler dans le secteur de la mode et du design.

L'idée est de travailler sur 12 modules de formation qui allient  découverte du secteur et l'acquisition de compétences sur la gestion d'une marque.

Le + du programme par rapport à ce qui se fait à l'étranger? 

Le fait de faire travailler les étudiants sur une Pop-Up Brand (marque éphémère) dont les produits ne seront que des objets réalisés en impression 3D retravaillés par des artisans et présentés dans différents pop-up places : une expo au Musée du Costume et de la Dentelle, deux magasins (un à Bruxelles et un à Maasmechelen Village) et un show-room pour les acheteurs internationaux.

Conditions d'admission ? 

Puisqu'il s'agit d'un master complémentaire, la condition d'accès est de déjà détenir un master ou un bachelier avec deux années d'expérience professionnelle.

Peu importe la formation d'où on l'on vient, le master est accessible aux étudiants issus d'une formation créative ou classique (droit, sciences éco, psycho...).

Prix ? 

4650€ l'année.

Toutes les infos, par ici.

6/

sint-niklaas-illu

  • L'Académie des Beaux Arts de Sint-Niklaas

C'est quoi ? 

Deux options intéressantes: mode et création de chaussures. Il y a également deux types de formations: en quatre ans (à raison de 10 heures par semaine) et en deux ans (c'est une spécialisation, à raison de huit heures par semaine).

La création est centrée autour de différentes thématiques: l'histoire du costume, les groupes ethniques ou encore un thème au choix. Chaque pièce représente donc un véritable aboutissement.

Pour toutes les infos et modalités d'inscription, c'est par ici.

7/

ff-illu

  • Haute Ecole Fransisco Ferrer (Bruxelles)

C'est quoi ? 

La section stylisme-modélisme offre un double apprentissage: le stylisme d'abord (développeur de créativité) et le modélisme ensuite. Voilà qui oblige les étudiants à penser leurs créations, avec toutes les difficultés techniques que cela implique. Il faut donc créer bien sûr, mais dans la mesure du faisable et du rentable.

Une fois encore, les étudiants apprendront à créer, mais aussi à commercialiser leurs créations.

Conditions d'admission ? 

Les inscriptions se déroulent du mardi 12 août au vendredi 31 octobre 2014 de 9h à 13h (jours ouvrables).

Prix ? 

Le minerval varie entre 371 à 439€, selon le cursus et selon l'année.

Toutes les infos, par ici.

8/

KASK
(c) Marian Coppieters
  • L'Académie de la mode à Gand (KASK)

C'est quoi ? 

Une formation en quatre ans (trois ans de bachelier et un an de master). Elle s'articule autour de trois piliers: la connaissance théorique, la réflexion et la recherche de tissu. Le but est de trouver sa propre signature. Les élèves sont donc animés par une constante remise en question de leur travail.

Les ateliers sont indispensables pour acquérir de l'expérience. Ils sont enrichis par des cours théoriques et techniques. Grâce à cela, les élèves étoffent leur bagage culturel et créent des vêtements empreints de références ethniques, architecturales ou encore historiques.

Le plus ? 

Le cursus dispose d'un atelier "accessoires de mode" et d'un atelier chaussures. Ils développent de nouvelles disciplines où technologie, sciences et art cohabitent.

Pour plus d'infos, cliquez ici.

9/

illu-la-cambre

  • Ecole nationale supérieure des arts visuels de La Cambre (Bruxelles)

C'est quoi ?

C'est une formation en cinq ans. Elle se divise en deux pôles: le stylisme et la création de mode.

Les étudiants en stylisme apprendront à développer une stratégie de marque sous tous ses aspects. Une telle formation mobilise à la fois des compétences culturelles, mais aussi sociales, techniques et bien sûr esthétiques.
La création de mode est moins déterminée par l'impératif économique. La formation développe une écriture plus personnelle et plus innovante.

Le point commun entre les formations c'est bien sûr la mode: elle est étudiée sous toutes ses facettes en tant que forme d'expression contemporaine.

Conditions d'admission ?

Bien sûr, pour commencer son cursus à La Cambre, il faut d'abord réussir l'épreuve d'admission. Elle se déroule du 1er au 9 septembre.
Pour s'inscrire, il ne faut pas trainer. Rendez-vous au secrétariat de l’école, du lundi 18 août au vendredi 29 août 2014, de 9 h à 15 h.

Prix ?

Pour la première année de bachelier, le minerval est fixé à 350,03 euros (sous réserve de modification). 

Toutes les infos, par ici.

10/

Helmo
(c) H.E.L.M.O
  • La Haute Ecole Libre Mosane à Liège

C'est quoi ?

Un bachelier en textile: techniques de mode et de stylisme. Pendant trois ans, les étudiants vont apprendre à maîtriser la conception de modèles, en tenant compte des contraintes industrielles et de la demande du marché. Ils apprendront également à communiquer avec les différents partenaires de l'entreprise.

Le maitre mot c'est la polyvalence. L'apprentissage tout au long de la formation permet de maîtriser les différentes étapes de réalisation d'un vêtement et de développer l'esprit de collection.

Conditions d'admission ?

La bonne nouvelle: il n'y a pas d'examen d'entrée. Les modalités d'inscriptions varient en fonction de la situation de chacun. Mais si vous êtes décidés, c'est par ici.

Pour retrouver toutes les infos, c'est par ici.

11/

illu-bozar

  • Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles

C'est quoi ?

La formation en design textile propose un espace de recherches, de créations et de développements de matières essentiellement textiles. Les domaines d'application sont multiples: le vêtement et l'accessoire, l'aménagement d'intérieur et l'architecture, le design d'objets.

Une réflexion économique, écologique, éthique et politique accompagne les productions textiles.

Conditions d'admission ?

Pas de panique: aucun prérequis n'est demandé. Il y a cependant une épreuve d'admission. Elle comprend un exercice de dessin, une approche de la couleur, une mise en situation de textiles divers, plusieurs propositions d’assemblages de matières souples ainsi qu’un entretien avec l’équipe pédagogique.

Les épreuves d'admission se déroulent du 8 au 12 septembre 2014.

Prix ?

Pour les années non-diplômantes, le minerval s'élève à 400,03€. Pour les années diplômantes, il s'élève à 504,47€.

Toutes les infos, par ici.

Karolin Brohee.