Ventes privées : un modèle qui a de beaux jours devant lui

Mis à jour le 2 septembre 2021 par ELLE Belgique
Ventes privées : un modèle qui a de beaux jours devant lui Photo by freestocks on Unsplash

Autrefois attendus avec impatience deux fois par an, les soldes ne font plus autant recette, concurrencés par les ventes privées, qui offrent des prix cassés en permanence. Retour sur un mode de consommation que nous sommes de plus en plus nombreuses à adopter. 

Les ventes privées ont vu le jour il y a vingt ans, et s’imposent de plus en plus dans le paysage de l’e-commerce. Elles ont tout simplement révolutionné notre manière de consommer. On veut tout et tout de suite, et la patience n’est plus de mise ! Fini le temps où l’on fantasmait pendant des mois sur une petite robe ou une pièce de lingerie de luxe, croisant les doigts pour que le produit soit toujours disponible les premiers jours des soldes (c’est-à-dire à un horizon très lointain !)

Les ventes privées ont changé la donne, et attention, celles qui y ont pris goût deviennent vite accros, car les bonnes affaires, c’est toute l’année, et en un clic sur son smartphone, où que l'on soit. Il suffit d’être connectée, et de guetter ce qui défile sous ses yeux. Le seul risque (à part des achats compulsifs), c’est de ne pas réagir à temps, et voir le produit s’envoler !

Vente privée : l'art de vivre à la Française à prix cassé

Car le principe d’une vente privée, c’est que l’offre est limitée, et disponible quelques jours seulement. Pour ce qui est des produits mis en ligne (le plus souvent des anciennes collections et des invendus), on a l’embarras du choix, que l’on recherche des grands noms du luxe, des jeunes designers prometteurs, ou de la mode homme femme ou enfant. Solaires, bijoux, cosmétiques, accessoires pour se faire belle, déco pour la maison, épicerie, vins rouges, blancs ou rosés à tous les prix, et même champagne…Les bonnes affaires sont sans fin.

Grâce aux Ventes privées sur un site comme Bazarchic, l’art de vivre à la Française est ainsi devenu accessible à la plupart d’entre nous. On y trouve aussi de l’épicerie fine, des voyages : tout pour se faire plaisir.

Le site, créé en 2006, avec l’idée de surfer sur le concept « tendance et premium » , a été racheté par les Galeries Lafayette en 2016. Fins de séries et grandes marques représentatives de l’art de vivre à la Française s’y côtoient. Son principe ? Chaque jour, quatorze nouvelles ventes flash, réservées aux membres (mais tout le monde peut s’inscrire). Les réductions pour le prêt-à-porter, la décoration, la maison, la beauté, la gastronomie, le high-tech, le vin ou encore le voyage vont jusqu’à 70 % des prix boutique, sur plus de 1000 marques premium.

Vente privée : des sites créés dans les années 2000

Bazarchic, qui fait aujourd’hui partie des sites les plus tendance dans la vente privée, n'a pas été le premier à se lancer. Il a été devancé par Vente-privée, en 2001, créé alors qu'Internet débarquait tout juste dans les foyers français. Il a rapidement offert une multitude de marques de vêtements, de bagages, de voyages, par exemple.

Surfant sur un créneau plus axé mode féminine, Showroomprive a vu le jour quelques années plus tard, en 2006. Des articles pour la maison, ou des voyages ont également été proposés. Le modèle économique a rencontré l’adhésion du public.

Aujourd’hui, pour poursuivre son implantation à l’étranger,  rachetant des concurrents hors de l’Hexagone, Vente-privée a entrepris de se rebaptiser avec un nom, plus facile à prononcer, « VeePee ». Le site de flash sales (ou ventes événementielles) travaille en partenariat avec plus de 3 000 marques, dans des segments aussi variés que la mode, la maison, le sport, la gastronomie, la haute technologie, ou encore les jouets. Lorsqu’un membre du club invite un ami à adhérer, il reçoit un bon d’achat. Le bouche-à-oreille lui évite de devoir investir en publicité.

Un autre site qui a tiré son épingle du jeu dans l’univers de la mode et de l’art de vivre, créé en 2005, est Brandalley, avec des collections actuelles des grandes marques, et des créateurs en devenir.

La mode 1 er marché du e-commerce en France

Selon le classement FEVAD 2020 des sites e-commerce en France, la mode reste le 1er marché e-commerce du pays par le nombre d’acheteurs. En début d’année, 46,9 % des répondants disaient avoir acheté au moins un produit de la catégorie au cours des 12 derniers mois. Le secteur est dominé par Amazon (37,2 %), Veepee (18,8 %) et Vinted, représentatif du marché de seconde main (15,5 %), en plein essor également.

Ce succès des achats en ligne remet en question l’intérêt des soldes sur le marché du textile. « L’avenir semble morose pour les soldes, estimait récemment Hélène Janicaud, analyste à l’institut Kantar sur le site du quotidien Le Monde. Le succès des achats en ligne accéléré par la pandémie diminue l’intérêt des soldes... ».

Fondés sur la promotion et sur les réductions permanentes, les sites de ventes privées ont donc de beaux jours devant eux.