ELLE Belgique d’octobre : bienvenue dans ma bulle !

Publié le 5 octobre 2020 par Marie Guérin
ELLE Belgique d’octobre : bienvenue dans ma bulle ! Cardi B en conversation avec Joe Biden

Dans ce numéro, nous avons eu envie de rendre hommage à la bulle. Cette notion typiquement belge, développée en raison de l’épidémie et inconnue de nos voisins. La bulle, c’est la famille que l’on se choisit, c’est une hiérarchisation étrange et imposée qui nous oblige à repenser nos liens et nos valeurs. Chacun l’a composée à sa manière, redéfinissant un cadre dans notre anarchie émotionnelle. Avec les bénéfices qui en découlent.

De quoi va parler notre numéro d'octobre : un automne pétillant

cardi b
(c) Steven Klein

Dans son article plein d’humour « Redécouvrez votre famille », Élisabeth Clauss a interviewé la pédiatre Edwige Antier qui vante les mérites de ce repli sur soi : c’est l’autonomie de la sécurité affective. « Les enfants ne doivent plus traîner pour essayer de garder leursparentspluslongtemps» et leurs progrès sont hallucinants.

Certains ont d’ailleurs choisi leurs proches pour lancer un business. Nous avons été touchés par Audrey et Augustin, deux amis qui vivent ensemble et qui ont lancé un service de décoration intérieure, AFC, qui permet aux gens de payer leurs meubles en leasing. Un concept auquel nous croyons puisqu’il contribue à notre nidification.

Pour célébrer la famille, l’actrice britannique Sonoya Mizuno (que nous avons découverte dans le film « Crazy Rich Asians ») se met en scène dans l’édito mode avec ses sœurs Mariya, Miya et sa nièce Amaya. Un shooting qui sort des codes et apporte énormément de joie et d’énergie aux plus belles pièces de cet automne.

Au-delà des liens du sang, nous parlons également de couple. « Je n’aime pas beaucoup parler d’amour, mais je sens que je dois le faire, juste parce que je veux que les gens en sachent un peu plus. Il y a toujours des rumeurs sur mon mari et moi, et j’ai l’impression que les gens les relaient parce qu’ils veulent que j’aie le cœur brisé. Ils veulent que je sois blessée », explique notre cover girl, Cardi B. « L’homme d’une femme est sa faiblesse, ce qui la rend vulnérable à la fois vis-à-vis de ses ennemis et de ses sentiments les plus profonds. »

Parce que, parfois, la bulle éclate. L’hétéronormativité est sacrément remise en question et les schémas traditionnels sont chamboulés. Qu’est-ce qu’un couple ? Notre reportage sur la « microtromperie », ces actes qui semblent anodins et qui relèvent néanmoins de l’infidélité, fait le point sur la situation. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les frontières sont floues et évanescentes.

La video mode du jour :
TOP 5 DES APPLICATIONS POUR REVENDRE SES VÊTEMENTS

Notre bulle est fragile, légère, c’est une sphère d’air portée uniquement par les sentiments, pourtant si indispensable à notre survie. Sans elle, nous n’aurions pas traversé toutes ces épreuves. Sans elle, notre temps se serait arrêté, alors... c’est le moment de la célébrer ! Champagne !