Tout (re)mettre en question et (re)démarrer

Mis à jour le 14 octobre 2019 par ELLE Belgique
Tout (re)mettre en question et (re)démarrer

Pour tout plaquer, tout déboulonner, tout déconstruire pour enfin aller de l’avant dans sa vie pro, pour chasser les croyances limitantes et foncer, il faut pouvoir se poser. Le ELLE Active Forum, les 15 et 16 novembre prochains, nous aide à faire le point.

 

« Je n’en peux plus de ce job, mais je suis coincée. » La déclaration commune à bien des femmes actives sur le marché de l’emploi est presque devenue un mantra dans les apéros afterwork. C’est l’expression de la peur d’avancer, de prendre des risques, de ne pas y arriver. Et non, elle n’est pas à mettre en opposition avec les préoccupations de celles qui flippent à l’idée de perdre leur travail. C’est autre chose et c’est douloureux. C’est voir le mur du burn-out se rapprocher sans que l’on puisse freiner. C’est compter les années qui passent à vendre des heures de sa vie dans un projet professionnel sans aucun sens pour soi. C’est sentir qu’on est juste à côté de la plaque de nos envies, mais rester tout de même accrochée au radeau de peur de couler.

La phrase entendue le plus souvent par les coachs en vie pro qui accompagnent celles qui ont un emploi dans lequel elles ne s’épanouissent pas: «Je sais que je ne suis pas sur la bonne voie, mais je ne sais faire que ça.» OK, et puis quoi?

 

ALLER AU-DELÀ DE SOI

La petite voix des croyances limitantes que l’on porte en soi, on va lui en coller une et lui faire changer de discours. Ces croyances bâties sur nos expériences, nos échecs, nos doutes, nos frustrations – nous freinent et nous empêchent de développer et d’utiliser notre potentiel. Et ça suffit. Lors du ELLE Active Forum, il sera – entre autres nombreuses rencontres et workshops – aussi question de ça. De comprendre ce qui nous effraye, ce qui nous retient, ce qui nous freine dans le développement d’une carrière à la hauteur de nos ambitions. Et si on ne nourrit pas l’envie de devenir la boss de son département ni de créer sa propre entreprise ? Si on a envie d’être à la place hiérarchique qui nous convient, soit-elle en dessous de ce que les autres espèrent pour nous ? On a le droit aussi ! Réussir, ce n’est pas toujours monter, c’est souvent faire un pas de côté. L’essentiel, c’est d’être à la bonne place, au bon moment, et de le vivre comme tel. Comme Cécile qui, après avoir gravi les échelons dans la com’ et créé de toute pièce une équipe de 25 personnes qu’elle portait à bout de bras, tout en se prenant les claques des clients en frontal, s’est rendu compte que son kiff, c’était d’exécuter, de produire du contenu et pas de diriger.

 

EN PRATIQUE, ON FAIT QUOI ?

Lors du ELLE Active Forum, on multiplie les ateliers pour prendre plein d’infos et se (re)lancer vers le changement positif. Avec Arsenia Corcoba, coach en leadership (pour résumer), on abordera notamment les saboteurs et nos voix intérieures. Avec Perrine Corvaisier et Amélie Dagues, révélatrices de « soft skills » (ces compétences innées ou acquises avec l’expérience qui nous caractérisent dans notre rapport à nous-mêmes, aux autres et au monde), on apprendra à se connaître pour établir son profil pro, à trouver des alliés, à développer son propre programme pour viser à la fois le bien-être et la performance. Avec Julie Dedry, consultante et speaker, créatrice de la méthode Unlimit-it (qui permet de passer de l’abstrait au concret), on découvrira quatre étapes à appliquer pour une vie sans compromis. Avec Héléna Demuynck, on apprendra, par exemple, comment être sa propre cheffe, en finir avec l’autosabotage, ne pas entraver ses succès et faire face à sa critique intérieure. Pour devenir plus précise, plus intentionnelle, plus présente, plus assertive, plus autonome, plus confiante...

Tout ça, c’est le début d’une nouvelle vie pro. C’est le bout de la pelote à dérouler pour se rediriger vers ce qui nous convient. La nouvelle vie de boulot, elle commence ici. Et on peut toutes y arriver.

 

Rejoignez le ELLE Active Forum et inscrivez-vous ici !