Comment aménager sa cuisine?

Publié le 17 février 2014 par Aurélie Schoonjans
Comment aménager sa cuisine?

Cuisines-INTRO

Dis-moi ce que tu mijotes… Je te dirai comment adapter ta cuisine !

Véritable QG familial, on n’y fait pas que concocter des bons petits plats… C’est la pièce où on se réunit, on mange, on décompresse. D’où l’importance de bien réfléchir à sa configuration et à son équipement. Notre mode d’emploi à dévorer.

J’ai une petite surface à aménager.

KVIK

On n’hésite pas à solliciter les conseils d’un pro du sur-mesure qui saura tirer le meilleur parti de la surface disponible. « Snow », une des nouvelles gammes de Kvik, propose une cuisine compacte qui réunit l’essentiel. Évier, petite table de cuisson à induction, four, tout y est. Dotés des nouvelles portes épurées « Snow », les meubles X-Large rentabilisent les espaces de rangement. La table murale en bois brut peut aussi faire office de plan de travail supplémentaire. (Meubles, plinthe, poignées et plan de travail, Kvik).

La video ELLE du jour :
POURQUOI VOUS DEVRIEZ BANNIR LES ÉLASTIQUES ET LES BARRETTES DE VOS CHEVEUX

1/

J’aime inviter des amis à dîner.

BULTHAUP

Les frontières entre le séjour et la cuisine disparaissent et l’îlot devient le cœur de vie de la maison. Un type d’aménagement très convivial qui permet d’être derrière les fourneaux tout en papotant avec nos invités. Très discret, ce modèle signé Bulthaup regroupe différentes fonctions telles que la cuisson, un évier, une zone de préparation et des rangements. (Tiroirs modulables de la collection b3 avec divers modules de rangement, façades en laque « softtouch » mate et satinée, Bulthaup).

2/

Je suis fan des livres de cuisine.

IKEA

Aménagé en retrait du salon, le coin cuisine est structuré par des étagères murales sur lesquelles on case tous nos bouquins. Super pratique, toutes les bonnes recettes se trouvent à portée de main. Le plan de travail en bois massif joue également le rôle de table pour les repas tout en assurant la liaison avec le séjour. Ainsi on peut être sûr que notre cuisine est à la page ! (Cuisine Faktum/Ramsjö, Ikea).

3/

Je veux une hotte arty.

whirpool

 

On stimule notre créativité culinaire avec une hotte personnalisée. Le principe ? On sélectionne notre panneau préféré parmi les quatre modèles en verre sérigraphié créés par les designers du Global Consumer Design de Whirlpool et on se retrouve avec une œuvre d’art appliquée sur notre hotte, aussi design que puissante et silencieuse. Et quand on en a marre des couleurs vives, on le troque contre un modèle plus sobre. (Panneau « Arlequin », collection Art Gallery, Whirlpool).

4/

J’équipe mon premier appart.

eggo

Quand on a un mini-budget et une mini-surface, mieux vaut opter pour un kit cuisine qui mise sur le fonctionnel et la couleur. Pour meubler notre premier studio, on fait confiance à la nouvelle gamme de cuisines équipées à prix planchers « Start by èggo » : une dizaine de modèles jeunes, colorés et dotés d’électroménagers de qualité. Placards, table de cuisson, hotte, four, frigo, mitigeur… cette cuisine relève le défi de faire tenir le maximum dans un minimum de place pour moins de 2 000 €. (Cuisine Start, collection Gloss & électros Junker, èggo).

5/

Je collectionne les épices.

Siematic

On privilégie les tiroirs aux placards pour les éléments bas d’une cuisine. Non seulement ils permettent de ranger plus facilement par thème (couverts, casseroles, saladiers…), mais, en plus, on y cache beaucoup plus de choses. Chez SieMatic, les façades de tiroir dissimulent un système ingénieux de rangement pour que chaque ustensile trouve sa place : bloc de couteaux, couverts à salade et épices particulièrement chouchoutées avec des moulins et des petits pots transparents pour repérer ce dont on a besoin en un clin d’œil. 

6/

Je veux une cuisine verte.

KREFEL

Une cuisine bien équipée et bien pensée permet d’économiser de l’énergie. On préfère un réfrigérateur/congélateur de classe A+++ à un réfrigérateur classique âgé d’une dizaine d’année et on favorise l’éclairage LED judicieusement intégré dans les armoires chez Krëfel. Et pour renforcer notre côté « nature addict », on choisit une crédence originale, à l’image d’une longue tranche d’écorce d’arbre. (Ligne MatrixArt sans poignée, Krëfel).

7/

J’habite dans un loft.

cesar

C’est l’occasion de faire de notre cuisine l’élément majeur de la pièce comme nous le montre ici la marque italienne Cesar. L’espace, rythmé par des étagères ouvertes et fermées, est dynamisé par les matériaux utilisés : stratifié blanc finition soie, laqué moutarde finition soie, Corian Glacier White et inox. Suréquipé en rangements, ce modèle dans l’air du temps est annonceur de rendez-vous conviviaux autour d’un bon repas. (Collection de cuisines modernes « Kora », Cesar).

8/

J’ai besoin de rangements.

Ixina-orange

Une place pour chaque chose et chaque chose a sa place ! Et c’est encore mieux si les rangements sont colorés. Le modèle « Moda » d’Ixina alterne étagères orange et tiroirs gris clair pour une cuisine ultra-clean. La belle vaisselle blanche s’expose tandis que les condiments et les électroménagers encombrants se cachent dans les multiples tiroirs. Pour avoir tout à portée de mains et des yeux, on privilégie les armoires à portes coulissantes et on place poêles et casseroles sous la taque de cuisson. Dégagé, le plan de travail est prêt pour cuisiner en toute tranquillité.