Off White dans la course

Mis à jour le 1 octobre 2018 par Elisabeth Clauss
Off White dans la course

Virgil Abloh, l'ultra-médiatisé nouveau directeur artistique de Louis Vuitton Homme, a présenté Off White, sa collection propre sur une piste de course. Emblématique de l'époque, et dans son intention, prophétique.

Fidèle à son propos de sportswear Couture, Virgil Abloh a décliné le thème de la jupe de robe de bal en amoncellements de tulles sous des hauts de sport en matières techniques. Dans le line-up, des pointures de course aussi : Nafissatou Thiam et Bella Hadid, dans des styles différents de performances.

 

Off White dans la course - 1

1/

Le décor

composé de lignes de courses, d'un chronomètre et d'un panneau d'affichage annonçant le nom et la nationalité des mannequins matérialisait à lui seul le questions sociétales qui agitent la mode contemporaine : la compétition d'un côté, le grand métissages d'influences et l'ode à la diversité de l'autre.

 

Off White dans la course - 3

2/

DJ de tendances

le directeur artistique a mixé la Couture et l'univers du sport, à priori diamétralement opposés. La collaboration avec Nike en logo, et des tops foulant le runway (bien nommé en l'occurrence) avec des athlètes : Cara Delevingne, Alessandra Ambrosio, foulant la piste avec Vashti Cunningham, English Gardner ou Rénelle Lamote. Off White présenté par groupes de couleurs, jaune citron, imprimé python, noir ou bleu layette, comme Virgil Abloh l'avait fait pour son show Louis Vuitton.

 

Off White dans la course - 5

3/

Si l'idée de filles courant le cent mètres en robe du soir n'est pas tout-à-fait neuve

(Jean-Paul Goude l'avait fait pour les Galeries Lafayette en 2005), cette nouvelle interprétation de la femme pressée sera sans aucun doute efficace en terme de communication et déjà, championne de désirabilité.

Les images du défilé (Etienne Tordoir / Catwalk Pictures)

 

La pub de Jean-Paul Goude :