Les 10 films à voir absolument cette rentrée

Mis à jour le 10 septembre 2018 par Grégory Escouflaire
Les 10 films à voir absolument cette rentrée

Beaucoup de bons films sortent cet automne au cinéma. On vous a sélectionné nos dix coups de coeur, dont les trois films belges à ne pas rater. Et ceux avec Lady Gaga, Adam Driver et Ryan Gosling. 

1/

"Nos batailles" de Guillaume Senez

C’est l’histoire d’un père qui bataille pour concilier vie privée et vie professionnelle après le départ brusque de sa femme. C’est un film de combat, intime et politique, porté par un Romain Duris déterminé et dru. Que faire quand les choses de la vie prennent un virage inattendu ? Entre chronique sociale et thriller familial, « Nos Batailles » bouleverse. Après le très beau "Keeper" (l'histoire d'un couple d'ados à la paternité précoce), Guillaume Senez confirme son talent (fou) de cinéaste du réel. Fort.

Avec : Romain Duris, Laure Calamy, Laetitia Dosch, Lucie Debay,... En salles le 3 octobre.

N'e ratez pas notre interview de Romain Duris dans le ELLE d'octobre (en librairie le 21 septembre)

2/

"BlacKkKlansman" de Spike Lee

Grand prix du jury au dernier Festival de Cannes, le dernier film de Spike Lee ne déroge pas à la règle que le cinéaste s'est fixée depuis le début de sa carrière (24 films, 15 docus) il y a 40 ans : raconter des histoires de laissés-pour-compte, militer pour la cause noire, représenter au cinéma l'afro-américain, (encore) trop souvent cantonné aux rôles de pimp/thug/gangsta/dealer/musicien. Cette fois c'est l'histoire d'un policier black qui infiltre le KKK (si si). Le rôle principal a été confié au fils de Denzel, John David Washington, et celui de son acolyte blanc à l'excellent Adam Driver. Entre buddy movie, pamphlet anti-Trump et néo-blaxploitation, le film réussit le pari d'être à la fois drôle et politique.

Avec : John David Washington, Adam Driver, Topher Grace,... En salles le 19 septembre

3/

"A Star is Born" de Bradley Cooper

C'est le troisième remake du classique de 1937 (après celui de 1954 avec Judy Garland et James Mason, puis celui de 1976 avec Barbra Streisand et Kris Kristofferson). Un mélodrame musical qui raconte le destin d'un chanteur (de country cette fois) qui rencontre une fille qui va finir par lui piquer la vedette. Dans le rôle du vieux beau, Bradley Cooper - dont c'est aussi le premier film en tant que réalisateur. Dans le rôle de la fille, Stefani Germanotta, alias Lady Gaga. Rien que la bande-annonce donne déjà envie de chialer. Moralité : rendez-vous aux Oscars.

Avec : Lady Gaga, Bradley Cooper, Dave Chapelle, Sam Elliott,... En salles le 3 octobre

Ne ratez pas le ELLE spécial HOMMES avec du Bradley dedans (en librairie le 21 septembre) 

4/

"Girl" de Lukas Dhont

Elle s’appelle Lara et veut devenir danseuse étoile. Sauf qu’elle est née dans un corps de garçon. Voilà pour le pitch de « Girl », le splendide premier film du Gantois Lukas Dhont, qui a remporté la prestigieuse Caméra d’Or (et la Queer Palm) à Cannes. Victor Polster, quant à lui, s’est vu décerner le prix d’interprétation dans la section « Un Certain Regard ». Normal : sa prestation est juste éblouissante. Et puis enfin un film qui traite du transsexualisme sans tomber dans le poncif, en misant sur l’intimité, le physique, le mental… Et pas toujours sur le social et ses stigmates. Ça fait du bien.

Avec : Victor Polster, Arieh Worthalter,... En salles le 17 octobre

Ne ratez pas notre interview de Victor Polster dans le ELLE d'octobre (en librairie le 21 septembre) 

5/

"First Man" de Damien Chazelle

Après le carton plein de "La La Land", Damien Chazelle s'empare d'une des histoires les plus invraisemblables qu'ait connue l'Humanité : celle de l'homme qui a marché sur la Lune. Dans le rôle de Neil Armstrong, Ryan Gosling, et une révélation : Claire Foy, qui joue sa compagne. Le film montre donc la genèse et la préparation de la mission Apollo 11, jusqu'au fameux "petit pas" entré dans l'Histoire. Neuf années (1961-69) qui ont changé à jamais l'astronautique, et dont Chazelle montre l'envers... Passionnant.

Avec : Ryan Gosling, Claire Foy, Kyle Chandler, Jason Clarke,... En salles le 17 octobre

6/

"Le Grand Bain" de Gilles Lellouche

C'est le premier film de Gilles Lellouche en tant que réalisateur (enfin plus ou moins : il a co-réalisé "Narco" avec Tristan Aurouet en 2004, ainsi qu'un des sketches des "Infidèles", avec son copain Dujardin). Et c'est une réussite. L'histoire assez rocambolesques de mecs déprimés (des loseurs on va dire) qui se lancent dans la natation... synchronisée. Un beau message d'espoir pour tous ceux (et toutes celles aussi hein) qui ont de la peine à trouver un sens à leur vie. Et quand cette belle brochette de bras cassés est interprétée par Benoît Poelvoorde, Mathieu Amalric, (Philippe) Katerine, Guillaume Canet et Jean-Hugues Anglade (+ Virginie Efira + Leïla Bekhti + Marina Foïs), on plonge direct la tête la première. La comédie française de l'automne ?

Avec : Benoît Poelvoorde, Mathieu Amaric, Philippe Katerine, Guillaume Canet, Jean-Hugues Anglade, Alban Ivanov, Virginie Efira, Leïla Bekhti, Marina Foïs,...En salles le 24 octobre

7/

"Bohemian Rhapsody" de Bryan Singer et Dexter Fletcher

Entre Bryan Singer qui s'est fait virer du tournage pour absences répétées et Sacha Baron Cohen qui devait jouer Mercury mais qui s'est pris la tête avec Brian May, le film a bien failli ne jamais voir le jour. Entretemps Rami Malek (Mr. Robot himself) et Dexter Fletcher sont montés à bord, et le film s'est fait. Pour le meilleur. Un "biopic" comme on les aime, à la gloire de Queen et surtout de son leader, bref hagiographique à mort. De fait, les dernières années de Mercury, quand il souffre du SIDA, ne sont pas évoquées (le film s'arrête après le live mythique du groupe au Live Aid en 1985)... Mais peu importe : ça donne envie de rocker comme un(e) champion(ne).

Avec : Rami Malek, Ben Hardy, Aiden Gillen,... En salles le 31 octobre

8/

"Overlord" de Julius Avery

Le film d'horreur de notre sélection ! On aurait pu choisir le nouvel "Halloween" réalisé par David Gordon Green ("Pineapple Express", "Prince Avalanche",...) avec le grand retour de Jamie Lee Curtis (40 ans après le film originel), mais finalement on préfère vous parler de cette prod' estampillée J.J. Abrams... Souvent un gage de qualité, en tout cas de divertissement pur et dur. Le pitch ? Des soldats américains qui découvrent, lors du débarquement, un petit village tenu par les nazis... Lesquels s'essaient à d'étranges (horribles en fait) expérimentations. Une relecture de l'Histoire complètement grotesque, bref (on l'espère) assez jubilatoire. Et qui fout bien les jetons.

Avec : Wyatt Russell, Jacob Anderson, Jovan Adepo,... En salles le 7 novembre 

9/

"Braguino" de Clément Cogitore

On avait adoré son premier long-métrage, "Ni le ciel ni la terre", l'histoire de soldats français en poste au milieu de nulle part (à la frontière afghano-pakistanaise), victimes de disparitions hallucinantes. Une sorte de thriller fantomatique où l'invisible jouait le rôle principal : une expérience filmique rare et dense. Pour son nouveau film, le cinéaste (également plasticien - on comprend mieux) met en scène deux familles perdues au milieu de la taïga, qui vivent en autarcie et se craignent l'une l'autre. "Un conte cruel dans lequel la tension et la peur dessinent la géographie d’un conflit ancestral". Ça promet.

En salles le 14 novembre (une rétrospective et une exposition sont annoncées au cinéma Galeries)

10/

"Beautiful Boy" de Felix Van Groeningen

Pour son premier film américain, le Gantois Felix Van Groeningen ("La Merditude des Choses", "The Broken Circle Breakdown", "Belgica") adapte le récit poignant du journaliste David Sheff, "Beautiful Boy: A Father's Journey Through His Son's Addiction", qui détaille l'addiction de son fils à la métamphétamine. Steve Carell joue le père (les rôles dramatiques lui vont bien), et Timothée Chalamet le fils. Pour rappel c'est lui que vous avez vu dans "Call Me By Your Name" : "beautiful boy", indeed.

Avec : Steve Carell, Timothée Chalamet, Maura Tierney, Amy Ryan,... En salles le 21 novembre