Monki est certifié LGBTQ: ça veut dire quoi ?

Publié le 27 juin 2018 par Marie Guérin Photos: Pierre Vachaudez
Monki est certifié LGBTQ: ça veut dire quoi ?

La marque suédoise Monki a annoncé que son siège a obtenu la certification LGBTQ et démontre que le secteur de la mode peut également s'investir dans cette cause. Normes sociales, conditions de travail, santé, des sujets auxquels toutes les boîtes devraient être sensibilisées.

Le siège de Monki est situé à Göteborf en Suède. Pendant trois mois, les employés ont suivi des formations animées par la RFSL (fédération suédoise pour les droits des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, trans et queer): « Monki a désormais les outils pour travailler de manière systématique sur les questions de droits humains, d’égalité et de lutte contre les discriminations, et pour instaurer et promouvoir un environnement plus inclusif », explique Gustaf Hedman, responsable de la formation chez RFSL. « Monki est également la première enseigne de mode à recevoir une certification LGBTQ de la RFSL, ce qui marque un tournant majeur pour le secteur, qui gagne ainsi en inclusivité : nous sommes très fiers de participer à cette aventure avec Monki. »

La RFSL est une organisation à but non lucratif, reconnue à l’échelle internationale, qui défend les droits des personnes LGBTQ du monde entier. Avec cette certification, Monki s'inscrit dans un processus qu'elle va étendre à toute l'entreprise: « Chez Monki, l’une de nos missions principales est de redonner aux gens le pouvoir d’être eux-mêmes. Ceci dit, nous savons qu’il existe toujours une marge d’amélioration », ajoute Lea Rytz Goldman, directrice exécutive chez Monki. « Notre certification LBGTQ n’est qu’un petit pas dans la bonne direction – celle d’un avenir plus bienveillant pour tous ».

On espère que cette initiative encouragera d'autres marques à faire le pas et, à travers leurs vêtements, propager cette philosophie d'inclusion et de bienveillance.

La video mode du jour :
COMMENT EMPÊCHER SES CUISSARDES DE GLISSER