Les tips pratiques d’une coach pour oser s’affirmer

Mis à jour le 29 mars 2018 par Laurence Donis Photos: Alexei Hay
Les tips pratiques d’une coach pour oser s’affirmer

Des filles badass au pouvoir, on veut toutes en voir. Mais comment amorcer le changement ? Les conseils de Diane Thibaut, coach et cofondatrice du cabinet de conseil Enter the Blue.

POURQUOI FAIRE APPEL À UN.E COACH ? 

« On est au courant, l'égalité des genres en entreprise, ce n'est pas encore gagné. Les filles réussissent généralement mieux leurs études et pourtant, plus on monte dans les niveaux de pouvoir, plus il y a de mecs ! Les femmes sont souvent évaluées plus sévèrement et finissent parfois par intérioriser les attentes de la société. Dans un monde idéal, seules leurs compétences suffiraient à les hisser au sommet. Mais on n'en est pas encore là. Toutes les recherches montrent que les femmes font d'aussi bons leaders que les hommes. Et lorsqu'elles sont aux commandes, les entreprises sont plus performantes... »

DES CONSEILS POUR ÉCLATER LE PLAFOND DE VERRE ? 

« Ne pas se sous-estimer, parler de ses succès et y aller au culot. Face à une offre d'emploi, les femmes ont tendance à ne postuler que si elles remplissent 100% des critères. Leurs homologues masculins, eux, se contentent de 60%. Il ne faut pas non plus hésiter à se positionner comme un expert dans les médias et à développer son réseau. Les hommes ont beaucoup plus tendance à le faire. Et si on est un petit groupe de filles, on se soutient pendant les réunions. On applique la stratégie des femmes de l'administration Obama : rappeler systématiquement d'où viennent les idées cool, pour éviter qu'un mec ne se les approprie ! »

Les tips pratiques d'une coach pour oser s'affirmer - 1
Diane Thibaut

JE VEUX M'AFFIRMER, JE FAIS QUOI ? 

« Pour booster son estime de soi, on copie la pose de Wonder Woman : jambes écartées, mains sur les hanches et menton relevé. On peut aussi imiter le haka des rugbymen néo-zélandais avant de prendre la parole en public ! Ça paraît simpliste mais ces petits exercices physiques permettent d'être plus assertif et de diminuer notre taux de cortisol, l'hormone du stress. Une étude de la "Harvard Business Review"montre que les candidats sont davantage choisis pour leur confiance en soi que pour leurs compétences lorsqu'on monte dans la hiérarchie... Un autre conseil pour s'affirmer au boulot : oser refuser le travail à faible valeur ajoutée. Les filles sont trop souvent éduquées à être serviables et gentilles alors que les garçons sont encouragés à prendre des risques. »

ET APRÈS UN CONGÉ DE MATERNITÉ ? 

« On réaffirme ses ambitions. C'est arriéré mais dans la tête de certains, une femme qui a eu un bébé n'a plus envie de s'impliquer. On se pose aussi la question : " Qu'est-ce que je ferais si je ne ressentais pas de peur ou de culpabilité ? " et on se lance ! C'est important de définir ses priorités, d'impliquer son partenaire et de déléguer. On n'hésite pas non plus à venir avec des propositions concrètes. On suggère à son boss de fixer les réunions uniquement entre 9 h 30 et 17 h par exemple ou de nous laisser partir plus tôt pour retravailler le soir. »

> Enter the Blue organise une conférence sur l'égalité au travail le 23 avril à 18 h. Plus d'infos et inscriptions sur leur site: www.entertheblue.eu