On a testé: se relaxer en se rapprochant de l’état foetal

Publié le 25 janvier 2018 par Laurence Donis
On a testé: se relaxer en se rapprochant de l’état foetalFloat Tank

Pas de bruit, pas de lumière et le corps en lévitation... Une expérience étrange mais ultra relaxante. Bienvenue dans un Float Tank!

Direction Energy Wave, un nouveau centre de soins à Uccle, pour tester le Float Tank. «C'est une machine en forme de coquillage remplie d'eau à température ambiante. Pour que le corps flotte, on y ajoute 500 kilos de sel Edposm, une combinaison de soufre et de magnésium reconnue pour ses vertus thérapeutiques», explique le maître des lieux, Victor Bigare. «On appelle ça un caisson d'isolation sensorielle, le but c'est vraiment de déconnecter ses cinq sens. Aucune sollicitation de l'extérieur ne vient nous troubler, on passe une heure en tête-à-tête avec soi-même». On récapitule: une capsule fermée, zéro bruit et le noir total... On l'avoue, on flippe un peu. Mais en réalité, l'expérience est loin d'être stressante.

On a testé: se relaxer en se rapprochant de l'état foetal - 1

Comment ça se passe? Après une douche, on se place dans l'eau salée...entièrement nu. Pas de bikini prévu, l'objectif, c'est de se rapprocher le plus possible de l'état foetal. On se détend immédiatement: une poignée se trouve à l'intérieur du Float Tank. On peut donc ouvrir et fermer soi-même le cocon dès qu'on le souhaite! Après dix minutes, la musique se coupe et on éteint la lumière grâce à un petit bouton. Et c'est parti pour une heure de méditation.

via GIPHY

La sensation est vraiment agréable, on flotte et on se sent totalement détaché de son corps. Au final, quelques rais de lumière passent à travers la machine, on vous conseille de plonger la pièce dans le noir et de mettre des boules Quies pour profiter à fond de l'expérience. Après 60 minutes de calme absolu, la musique revient pour nous signaler que le soin touche à sa fin. On émerge doucement et on se rend à nouveau sous la douche pour se débarrasser du sel.

Et après, on se sent comment? Vraiment détendu. On a l'impression qu'on vient de se faire masser les épaules pendant une heure et on soudainement très envie de filer dans son lit. «C'est un soin qu'on conseille aussi bien aux étudiants en blocus très stressés qu'aux personnes de 65 ans qui ont des maux de dos», raconte Victor Bigare. «Une heure, c'est long mais le but c'est de réapprendre à s'ennuyer, de réellement déconnecter...»

> Prix? 60 euros. Plus d'infos sur le site d'Energy Wave.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer