Mon ordonnance homéo pour un hiver zéro souci !

Mis à jour le 12 février 2018 par ELLE Belgique
Mon ordonnance homéo pour un hiver zéro souci !

Chaque hiver, vous êtes la cible de microbes ! Les médicaments homéopathiques sont efficaces, à condition de prendre ses granules dès les premiers symptômes !

L’échinacea, une plante souveraine

Sans doute la référence la plus réputée aujourd’hui et la plus utilisée en phytothérapie pour prévenir et soigner les infections et les épisodes hivernaux. En stimulant le système immunitaire, l’échinacea augmente la résistance de l’organisme à tous les microbes. A prendre sous forme de cure durant 10 à 15 jours par mois. Idéal pour combattre les rhumes, les refroidissements, les états grippaux, les toux et les infections.

Des médicaments au cas par cas

En prévention, je recommande Thymuline 9 CH, le but étant de doper le système immunitaire et ainsi d’augmenter la résistance aux affections hivernales. Oscillococcinum est également un médicament homéopathique, biothérapique, qui aide à prévenir la maladie, en stimulant les défenses de  l'organisme explique Michel Siciliano, médecin homéopathe. « En gemmothérapie, on ne peut se passer de Ribes nigrum, cet extrait aide à lutter contre les états grippaux, les allergies, la fatigue et le stress ».

L’homéopathie dispose de médicaments « de terrain » qui prennent en compte la personnalité et le comportement de chacun. 

Les médicaments homéopathiques soignent différents symptômes comme la toux, le nez qui coule, la fièvre, le mal de gorge. A chacun de ces symptômes, correspond un médicament. « Dans les maladies aigues comme le rhume, la grippe, l’angine, la gastro-entérite, le médicament homéopathique agit dans les minutes qui suivent la prise explique l’expert. Et le patient réagit d’autant mieux que les symptômes sont apparus soudainement : le matin, il part au travail en bonne santé ; le soir il revient en éternuant avec le nez qui coule ! Il faut prendre le médicament homéopathique dès que les symptômes démarrent, répéter la prise trois à quatre fois par jour et espacer les prises dès que les signes de la maladie s’atténuent ! ».

La video beauté du jour :
5 RECETTES DE MASQUES CHEVEUX À BASE D’ALOE VERA

« Rappelons que l’homéopathie a l’avantage de ne pas provoquer d’effets indésirables, elle est complémentaire à toute autre forme de médecine, et peut être donnée à toute la famille, y compris le bébé et la femme enceinte »

Homeoplasmine : un petit tube magique

Votre nez qui coule est irrité, vos joues virent au rouge dès que le thermomètre descend et vos mains sont toutes sèches ? La peau de ces zones, particulièrement exposée au froid et au vent, a la vie dure en hiver. Homéoplasmine® est ce petit tube magique qui contient des extraits de plantes et un antiseptique (acide borique), il apaise tout en douceur les irritations de la peau et des muqueuses comme les gerçures, les brûlures de faible étendue, ou l’irritation du nez au cours de rhume.

Encadré: les tubes incontournables de votre hiver:

- Si fièvre : Belladona 9 CH
- Dès le début d’une infection : Ferrum phosphoricum 9 CH
- Si toux sèche : Ipéca 5 CH
- Si toux grasse : Drosera 5CH
- Si mal de gorge : Phytolacca 9 CH
- Si rhume (écoulement clair) : Allium cepa 9 CH
- Si rhume (écoulement jaune) : Kalium Bichromicum 9 CH
En complément, vous pouvez prendre tous les jours les oligo-éléments Cu-Au- Ag.