Les boules de Geisha : à quoi ça sert ?

Mis à jour le 14 mai 2018 par Marie-Noëlle Vekemans
Les boules de Geisha : à quoi ça sert ?

Les boules de Geisha ? On en parle un peu plus depuis le buzz du film Fifty Shades of Grey, mais en fait, on les connait mal. Découvrez tout le bien qu'elles peuvent vous faire avec notre coach sportive Séverine Jacinto.

Bien souvent connues uniquement comme sextoy, on oublie parfois que ces smart balls peuvent être un véritable outil pour vous aider à renforcer votre périnée. Pour briser un peu le tabou et vulgariser le sujet, Séverine Jacinto les a testées pour vous. Pas juste une fois, non, mais pendant plusieurs mois, différents modèles, en faisant du sport, en vacant à ses occupations, notre coach, maman de 3 enfants, s'est impliquée à fond afin de nous faire un compte rendu très concret.

Lesquelles choisir ? Comment les mettre ? Comment s'en servir ? Elle aborde aussi 4 idées fausses autour de l'utilisation des boules de Geisha. "J'adore les accessoires de sport mais j' avoue que ce type de matériel, je n'y étais pas très habituée", confie-t-elle.

Sa motivation ? Il paraitrait que 40% des femmes de moins de 50 ans souffriraient d’une forme d’incontinence qui peut survenir, par exemple, en toussant, en éternuant, soit encore en faisant un léger effort.  "40%, c’est beaucoup quand même", s'insurge-t-elle. "Alors, quel message nous fait-on passer ? Que c’est normal. Qu'on peut toutes avoir ce genre de problèmes. On banalise en nous vendant des protections alors que le soucis peut-être pris en charge. Fermer les yeux n'aidera pas. Ce silence autour des désagréments nuit à l'image que la femme peut avoir d'elle-même, mais aussi par rapport aux autres et envers son partenaire", poursuit-elle.

Elle regrette aussi le manque d'importance donné aux soucis d'ordre sexuel rencontrés couramment après la grossesse ou à la ménopause. "Trop ou trop peu de tonus, les professionnels sont là pour nous aider, les kinés font un boulot extraordinaire", notre coach.

4 idées reçues

1) Non, ça ne vibre pas.

J’ai pu me rendre compte que beaucoup confondent boules de geisha et vibromasseur. La boule, ça ne bouge pas. Un mythe dit que cet accessoire procurerait des sensations très agréables mais ce ne fut pas le cas pour Séverine...

2) Non, on n’est pas une nympho si on les utilise

Le coté reine du sexe est souvent associé à l'utilisation de boules de geisha. Du coup, il est dommage de constaté que certaines filles refusent les boules prescrites par leur kiné. Il ne faut pas oublier que la kiné est là pour vous aider, pas pour juger. Il faut arrêter d’avoir honte de vouloir avoir une sexualité épanouie. Le périnée tonique, c’est pour ne pas avoir de fuites, ok, mais aussi pour bénéficier d'une vie sexuelle épanouie, tant pour nous que pour notre conjoint.

3) Il en existe de différentes formes et de différents poids

C’est là aussi toute l’importance de se renseigner et se faire conseiller.

4) Le travail ne se fait pas tout seul

Les boules sont une aide, mais seules, elles ne font pas de miracles. Il faut faire des exercices spécifiques et ne pas mettre les boules juste pour se donner bonne conscience : cela ne marchera pas. Dans la vidéo, vous découvrirez un exemple d’exercice pour vous entrainer en portant les boules de geisha tout en vaquant à vos occupations avec elles.

Attention : le périnée se fatigue rapidement et il est déconseillé de se balader toute la journée avec les boules.

Séverine Jacinto