Booster son plaisir grâce au rajeunissement vaginal

Mis à jour le 12 février 2018 par Marie-Noëlle Vekemans
Booster son plaisir grâce au rajeunissement vaginal

Le rajeunissement vaginal à quoi ça sert ? A booster le plaisir ! Le point sur les différentes techniques avec le Dr Christian Nørgaard, gynécologue*.

La méthode qui buzze : le lifting intime

C’est quoi? Il s’agit d’ un traitement ambulatoire rapide et indolore  aux résultats très satisfaisants (entre 80 et 90 %). Il se fait avec le Femilift®**, un laser fractionnel (le rayon principal est divisé en 81 faisceaux plus petits avant l’impact), ce qui optimise l’énergie délivrée et limite les risques et l’inconfort.

Concrètement, comment se passe une séance ? Le laser (une sonde endovaginale comme lors d’une échographie) est inséré dans le vagin. Il n’entre pas en contact direct avec les parois et ne provoque donc pas de douleur. Ce sont les microlésions et la chaleur générées par l’appareil qui vont activer les différents processus de régénération cellulaire et de production de collagène neuf. Le traitement permet de remodeler les tissus de soutien, d’améliorer le tonus des parois, de booster la lubrification et semble-t-il d’augmenter  la sensibilité des zones érogènes vaginales.

Le temps d’intervention est très court : dix à quinze minutes seulement. Seule contrainte : une abstinence sexuelle de trois jours est à respecter après chaque séance.

Comment ? Pour un maximum d’efficacité, deux à trois séances sont conseillées, chacune espacée de quatre à huit semaines. Les effets positifs du Femilift ® ont un effet sur deux à trois ans. Le traitement peut être répété plusieurs fois au cours d’une vie.

Combien ça coûte ? 500 € par séance.

La video lifestyle du jour :
10 SPORTS QUI FONT UN CORPS DE BOMBE

C’est pour qui ? Techniquement, le Fémilift ® s’adresse à toutes les femmes, quel que soit leur âge, qui connaissent une perte de plaisir pour des raisons multiples. Le laser intervient de façon positive dans divers problèmes tels que la sécherresse intime (ménopause, traitement du cancer, etc.), la perte de sensation (syndrôme de relaxation vaginale lié aux accouchements ou à des régimes répétés), l’incontinence et certains cas de descente d’organes. Il s’agit bien d’un traitement médical interne et non d’une intervention esthétique.

Mais aussi...

L’INJECTION D’ACIDE HYALURONIQUE

Grâce à une aiguille très fine, il est possible d’injecter de l’acide hyaluronique dans le point G ainsi que dans les parois vaginales afin de les gonfler artificiellement, d’augmenter les sensations de frottement et donc de booster le plaisir. Cette technique n’est pas douloureuse mais peut provoquer un inconfort local, le temps de l’intervention (5 à 10 minutes). Le prix varie entre 600 € (pour le point G) et 1500 € (pour les parois). Les effets positifs se maintiennent six à huit mois.

LA KINé POSTNATALE

Elle vise à travailler sur les muscles du périnée. Lors des rapports sexuels, la femme est capable de contracter ses muscles vaginaux afin de resserer les parois pendant la pénétration et de maximiser les sensations lors des va-et-vient.
Un moyen ludique d’y parvenir est l’utilisation de boules de Geisha. Ce corps étranger (trois boules de la taille d’un raisin reliées entre elles par un fil)  inséré dans le vagin entraîne des contractions musculaires afin de le maintenir à l’intérieur du corps. Pour certaines femmes, ce petit accessoire est une source de plaisir à lui tout seul ...

*L’un des premiers en Belgique à posséder un laser Femilift®. Heal Clinic, 111 rue des Combattants, 1310 La Hulpe. 02 654 22 55, www.healclinic.be

** Marque déposée de Alma Lasers.